Si vous circulez autour de Bruxelles en voiture, levez le pied ! Depuis ce mardi en effet, les portions du Ring situées sur le territoire flamand et bruxellois sont limitées à 100 km/h, contre 120 jusqu’alors. Ces portions constituent la grande majorité de la ceinture routière de la capitale.

La mesure avait été décidée en décembre 2019 par les ministres flamands Lydia Peeters (Mobilité) et Benjamin Dalle (Affaires bruxelloises). Elle constitue l’une des 350 mesures reprises dans le plan climat 2021-2030 conclu par l’exécutif flamand et visant à réduire les émissions de CO2 pour répondre aux objectifs climatiques voulus par l’Accord de Paris sur le climat. Après négociations, la ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen), avait marqué son intention de suivre le mouvement et les deux régions s’étaient entendues sur la date du 1er septembre. Objectifs annoncés : réduire la pollution, mais aussi améliorer la sécurité routière et diminuer les nuisances sonores.

© Full Switch

Changement de vitesses

Cette nouvelle limitation à 100 km/h s’appliquera également sur les voies parallèles à la ceinture bruxelloise, à la hauteur du boulevard de la Woluwe (R22), à Zaventem/Diegem (Machelen), au nœud autoroutier entre le Ring et l’A12 et au nœud autoroutier entre le Ring et l’E40 vers Gand/Ostende et à la sortie n°13 du Ring à Dilbeek. Précisions toutefois que ce changement de la vitesse maximale ne vaut pas pour les portions qui connaissaient déjà une limitation inférieure à 100 km/h, à l’instar du viaduc de Vilvorde ou des portions du ring ouest à Anderlecht, Forest, Leeuw-Saint-Pierre, ou encore Hoeilaart et Overijse.

Les portions sud du ring, situées en Région wallonne, restent limitées à 120 km/h.