Il y aura plus de policiers et d'agents de Securail dans les gares et les trains. La verbalisation des contrevenants sera plus rapide.

La SNCB a annoncé mardi que les contrôles du port du masque, obligatoire dans les transports en commun depuis le 4 mai, allaient être renforcés, "au moins tout l'été", a précisé le porte-parole Vincent Bayer.

Après avoir mené des actions de sensibilisation pendant deux mois, et malgré le fait que le port du masque est très largement respecté, la SNBC a décidé de durcir un peu le ton. Cela se manifestera par une présence accrue de policiers et d'agents de Securail dans les gares et les trains, ainsi que par des actions dans des gares ciblées.

"Ils verbaliseront plus rapidement", indique Vincent Bayer. Le non respect du port du masque entraîne une amende de 250 euros. Jusqu'à présent, 515 procès-verbaux ont été dressés par les seuls agents Securail.

Ce changement d'attitude s'explique par le fait qu'en été, le public des trains est different, avec davantage de voyageurs occasionnels, de touristes qui, au contraire des navetteurs, sont moins rodés à l'habitude de porter un masque, souligne le porte-parole de la SNCB.