Ce mardi matin, une partie des employés de la Stib a décidé de faire grève. Chose imprévue: les conducteurs de métro ont rejoint le mouvement brièvement, vers 10h30, empêchant la circulation de la ligne 1 et 5 pendant environ une demi-heure. La porte-parole de la Stib nous annonçait alors que les revendications de ceux-ci n'étaient pas clairement annoncées. Il s'agissait probablement d'une action des conducteurs en soutien à l'ensemble des membres du personnel, dont ceux qui avaient déjà annoncé être en grève ce mardi. 

Il n'était pas prévu que les conducteurs de métro soient également en grève. Ceux-ci ne sont pas spécialement impacté par la demande de mise en retrait lié au coronavirus, étant donné qu'ils sont déjà dans un poste de commande isolé des personnes présentes dans les transports. Les conducteurs ont par ailleurs repris le travail aux alentours de 11h.

Le reste du réseau reste également impacté, comme c'était annoncé précédemment ce mardi. Le réseau des bus est très affecté puisque les lignes 12, 13, 17, 20, 21, 29, 33, 36, 42, 45, 47, 48, 49, 54, 60, 63, 66, 69, 72, 75, 76, 77, 83, 86, 87, 88, 89, 98, et T-bus 39 ainsi que 93 sont à l'arrêt. Les autres lignes circulent mais à une fréquence réduite. Les trams roulent également, sauf sur la ligne 7, à moindre fréquence.

La Stib avait pourtant annoncé que son réseau devrait reprendre son cours normal dès lundi, avec quelques adaptations les weekends. Cette annonce a cependant suscité l'inquiétude des travailleurs qui pointent le manque de mesures de protection. Certains dénoncent aussi le manque d'effectif destiné à assurer le respect des mesures, tel le port du masque obligatoire.

Toutes ces actions spontanées n'ont pas été pas soutenues par les syndicats, selon la Stib.