Le trafic retour augmente par contre: sur l'A9 entre l'Espagne et Orange vous perdez plus d'une heure et sur l'A75 et l'A9 entre Narbonne et Clermont-Ferrand il faut compter une heure supplémentaire, selon le point de l'organisation de mobilité VAB samedi midi. Sur l'itinéraire Lille-Paris-Bordeaux-Espagne, il faut compter avec un retard de 2h55. L'année dernière, il était au même moment de 3h50. Sur l'itinéraire Luxembourg-Lyon-frontière espagnole, il faut compter 2h15 supplémentaires. L'année dernière, c'était encore 4h50. Sur les itinéraires Paris-Narbonne via Clermont-Ferrand et Paris-Narbonne via Limoges, il faut passer plus d'une heure de plus dans les embouteillages.

En Allemagne, il y a un trafic important entre Munich et Salzbourg dans le sud du pays. Le temps d'attente augmente également fortement vers le Danemark sur l'autoroute A7 Hambourg-Flensbourg.

En Autriche, il faut compter 1h05 de retard sur l'A10 Salzbourg-Villach et une autre perte de 2h10 pour le tunnel des Karawanks en direction de la Slovénie à Villach (A11). Selon le VAB, cet axe restera très chargé dans les semaines à venir pour ceux qui se dirigent vers la Croatie, et recommande donc de prendre la route alternative via l'Italie (à Villach prendre l'A2 via Udine et Trieste).