Ecolo-Groen donne ses recettes pour organiser un retour à la normale en toute sécurité, pour le personnel de la SNCB et les passagers.

Dans l'optique prochaine de l'assouplissement des mesures de confinement, Ecolo-Groen va proposer mercredi au gouvernement et à la direction de la SNCB un plan pour gérer progressivement un retour à la normale dans les trains et les gares, "pour que les citoyens puissent faire leurs déplacements en toute confiance et de manière durable". L'idée est aussi d'encourager les Belges à prendre le train et non leur voiture quand ils pourront retourner travailler.

Parmi les propositions concrètes faites par les verts, on trouve des marquages au sol sur les quais, dans les escaliers et devant les guichets pour que la distance de 1,5 mètre soit respectée entre les voyageurs. Comme le fait déjà la Stib dans ses métros et trams, des autocollants pourraient être apposés sur certains sièges, indiquant qu'on ne peut pas s'y asseoir et ce également afin de faire respecter la distanciation sociale.

Ecolo-Groen suggère la mise en place d'un système permettant aux passagers de monter et descendre du train de manière ordonnée, en évitant de se croiser. Par exemple, organiser l'entrée par une porte du wagon et la sortie par l’autre. L'allée centrale des wagons ne pourrait être empruntée que dans un sens.

On épinglera encore l'équipement du personnel de la SNCB en masques, gants et gel hydroalcoolique, une prise quotidienne de leur température pour vérifier qu'ils ne sont pas malades et un contrôle des titres de transport uniquement visuel afin d'éviter des manipulations potentiellement risquées.

Enfin, pour rendre l'usage du train plus attractif, les verts proposent aussi l'instauration, comme aux Pays-Bas, de voitures "silencieuses" réservées à ceux qui veulent qui veulent travailler à bord du train, un prix des billets modulables qui doperait la fréquentation aux heures creuses et une fonction dans l'application de la SNCB qui donnerait le taux d'occupation du train que l'on veut prendre et proposerait une alternative si le train est trop rempli.