Plusieurs chantiers ont démarré au mois d'août ou démarreront au début du mois de septembre, faisant suite, notamment, à l'adoption par la Sofico en juillet dernier d'un Plan de relance des chantiers (auto)routiers de plus de 45 millions d'euros.

Parmi ces chantiers, deux d'entre eux sont particulièrement conséquents: la réhabilitation du revêtement de l'E42/A16 sur 16 km, entre Peruwelz et Vaulx, vers Tournai, ainsi que celle du revêtement de l'E25/A26 entre Sprimont et Tilff, soit sur environ 12 km, en direction de Liège.

Les autres chantiers concernent des essais géotechniques pour le futur pont connectant Jamagne et Jamiolle sur la N5, ainsi que pour le viaduc d'Yves-Gomezée. Un chantier visant à créer un giratoire a, par ailleurs, débuté sur la N912 à hauteur de Meux.

En septembre débuteront trois autres chantiers. La réhabilitation du revêtement à Ciney (5 km dans les deux sens de circulation), entre la Barrière de Champlon et Vecmont (5 km dans les deux sens) et entre Marche et Baillonville (3 km dans les deux sens de circulation).

La période estivale a aussi permis d'arriver quasiment au terme de certains chantiers, voire de les avoir déjà terminés, souligne la Sofico. Il s'agit notamment de la réhabilitation de la partie sud (aérienne) du R9; le chantier sur la N40, à Erquelinnes; la réhabilitation et la sécurisation de la N4 entre Arlon et Steinfort; le chantier sur la E25/A25 entre Cheratte et Wandre, en direction de Liège; les travaux de réparation sur l'autoroute E19/A7, effectués sur un joint de dilatation du pont surplombant le Ravel, en direction de Bruxelles ou encore des réparations localisées de béton sur la N25.