Le système "SofAlert" est censé avertir cyclistes et camionneurs d’une trop dangereuse proximité.

Le dispositif "SofAlert", qui avertit les cyclistes et les camionneurs via un signal sonore d’un risque d’angle mort, sera testé au cours des quatre prochaines semaines à Bruxelles.

Le lancement, prévu normalement avant l’été mais reporté en raisons de retard de production, a été officialisé, mardi, par la ministre bruxelloise de la Mobilité et la Sécurité routière, Elke Van den Brandt (Groen). Le dispositif a été développé par Detectin Traffic.

Un appareil installé sur le guidon du vélo, doté d’un capteur de son et de distance, détecte les véhicules se situant à moins d’un mètre et demi. L’alarme, qui fonctionne de manière indépendante, émet un bip lorsque cette limite est dépassée.

Un appareil destiné aux camions est également en phase de développement. Le logiciel dans les camions sera relié à la technologie du vélo via Bluetooth : tant les chauffeurs que les cyclistes seront dès lors avertis.

Une centaine de cyclistes se sont inscrits auprès du développeur pour participer au projet-pilote.

"Avec la technologie et l’innovation adéquates, l’on peut rehausser tant le sentiment de sécurité que la sécurité routière. Avec le gouvernement bruxellois, nous soutenons évidemment ce genre d’initiatives", a déclaré la ministre Van den Brandt.

Un projet lancé après un accident mortel

"SofAlert" a été développé pendant deux ans et est testé désormais pour la première fois à grande échelle dans le trafic bruxellois.

Si les quatre semaines de tests se passent bien et que de nouveaux investisseurs sont trouvés, le projet pourrait officiellement voir le jour sur le marché en septembre 2020.

Le projet "SofAlert" a été créé après le décès de la petite Sofie De Ridder, 12 ans, à Eppegem, à cause d’un angle mort. Ses parents et amis se sont engagés à faire en sorte que ce genre d’accident soit évité à l’avenir. "Si un seul enfant est sauvé, une famille ne devra pas subir le chagrin que nous avons ressenti et ce sera un succès", a déclaré la mère de Sofie.