Les excès de vitesse sont dangereux. Une allure trop lente peut l'être aussi.

Actuellement, en situation normale, la vitesse minimale à observer sur autoroute est de 70km/h. Une proposition de loi vise à la porter à 80 km/h, indiquaient, lundi, des journaux flamands.

Selon les initiateurs de cette proposition, rouler trop lentement sur autoroute peut s’avérer aussi dangereux que rouler trop vite.

Selon le député Frank Troosters (Vlaams Belang), “désormais, les poids lourds peuvent facilement atteindre la vitesse de 90 km/h. Si nous rapprochons la vitesse des différents usagers de la route qui circulent sur l’autoroute, ce sera beaucoup mieux pour la sécurité routière.” La fédération du transport Febetra soutient la proposition. Quant à Benoît Godart, porte-parole de l'Institut Vias, il estime "que si les problèmes les plus graves et les plus nombreux viennent de ceux qui roulent trop vite, il n'est pas mauvais de proposer de réduire l'écart entre la vitesse minimale et la vitesse maximale. Cela permettrait une plus grande homogénéité des déplacements et sans doute une meilleure sécurité."

D’après les statistiques, chaque semaine, deux conducteurs sont sanctionnés pour avoir roulé à moins de 70km/h sur l’autoroute. Les verbalisants estiment que les contrevenants gênent la circulation par leur comportement. Il s’agit d’une infraction du premier degré.

On sait que sur autoroute, la vitesse maximale autorisée est de 120 km/h, sauf quand des panneaux de signalisation imposent une autre limitation; mais ce qu’on sait moins c’est qu’en circonstances normales, vous devez y rouler à une vitesse minimale de 70 km/h. Cette vitesse sera inférieure si un panneau en impose une autre plus basse ou en cas de brouillard, d’embouteillage, de verglas, etc.

Conduite dangereuse

Conduire trop lentement recèle des dangers. Vous risquez d’être heurté par d’autres conducteurs surpris que vous vous déplaciez à une vitesse inadaptée par rapport à la leur. Vous risquez aussi de les mettre en danger en les obligeant à freiner brusquement ou à dévier de leur trajectoire. Le risque est accru si vous roulez lentement sur la bande de gauche.

Généralement, les automobilistes qui adoptent une allure d’escargot sur autoroute avouent qu’ils ont peur du trafic. Or, l’anxiété est mauvaise conseillère.

Certains roulent lentement parce que leur voiture n’est pas fiable ou qu’elle est surchargée. C’est évidemment un facteur de risque supplémentaire. Il en est aussi qui conduisent sous l’influence de l’alcool, de drogues ou de médicaments. L’absorption de telles substances conduit souvent à des excès de vitesse mais parfois à une conduite excessivement défensive.

Enfin, l'usage du téléphone portable peut également expliquer une "coupable" baisse de régime.

Les conseils de la police fédérale

Plus généralement, la police fédérale donne les conseils suivants en cas de conduite sur autoroute. Monter sur une autoroute signifie profiter de la bande de lancement afin d’atteindre une vitesse suffisante pour s’intégrer convenablement dans le trafic. On tiendra compte du fait que les camions qui circulent sur la bande de droite roulent à peu près à 90km/h. Il faut donc atteindre voire dépasser cette vitesse quand vous vous immiscez dans la circulation.

Une fois sur l’autoroute, souvenez-vous qu’il est d’usager de rouler sur la bande de droite. “On peut, il est vrai, effectuer plusieurs dépassements successifs sans se rabattre”, observe la police fédérale “mais trop de conducteurs ont une notion exagérément étendue de ce que signifie les mots dépassements successifs et squattent la bande centrale voir la bande de gauche. C’est extrêmement agaçant”. On peut ajouter: c’est aussi très dangereux.

Avant d’effectuer un dépassement, annoncez à temps vos intentions à l’aide des clignotants et songez à effectuer le changement de bande lorsque vous ne gênez pas les conducteurs qui s’apprêtent eux-mêmes à vous dépasser.

En toutes circonstances, y compris lors de dépassements, veillez à maintenir une distance de sécurité de 2 secondes minimum entre vous et le véhicule qui vous précède ou avec le véhicule devant lequel vous vous rabattez.

Enfin, souvenez-vous que sortir de l’autoroute se prépare à l’avance et s’annonce à temps à l’aide des clignotants.