Le site web de la SNCB, qui était à l'arrêt en raison d'un problème de serveur, est à nouveau opérationnel, a indiqué samedi après-midi un porte-parole de la société de chemins de fer. 

"Nous n'avons pas été hackés, nous avons (seulement) un problème de serveur", avait expliqué la SNCB sur Twitter.