Mobilité

Les embouteillages ont tendance à augmenter fortement, samedi en milieu de matinée, sur les autoroutes françaises, selon l'association VAB.

Les embouteillages ont tendance à augmenter fortement, samedi en milieu de matinée, sur les autoroutes françaises, selon l'association VAB.Le trafic était déjà dense samedi matin en vallée du Rhône sur l'A7 en France. Et en Allemagne, les automobilistes se rendant au Danemark doivent s'armer de patience, ils perdent déjà une heure et demie de temps de parcours sur l'A7 Hambourg-Flensburg, selon l'organisation VAB.

Vers 10h30, les automobilistes qui se rendaient en Espagne via Luxembourg et Lyon voyaient déjà leur temps de parcours allongé de 3h45. Via Lille, Paris et Bordeaux, l'itinéraire prenait même 3h55 supplémentaires. En Allemagne, outre les ralentissements en direction du Danemark, les vacanciers perdront 50 minutes entre Francfort et Wurzbourg et 45 minutes sur l'A8 entre Karlsruhe et Ulm.

Il y a aussi 30 minutes de temps de parcours supplémentaire sur l'A8 en direction de l'Autriche depuis Rosenheim (au-delà de Munich) jusqu'à Salzbourg. En Autriche, des files sur l'A10 Salzbourg-Villach font perdre 45 minutes aux automobilistes. Ceux qui se dirigent vers la Slovénie doivent affronter des ralentissements d'une heure et demie avant le tunnel des Karawanken. Le temps d'attente au tunnel du Gotthard en Suisse en direction de l'Italie atteint 1h20 samedi matin, à quoi il faut encore ajouter 15 minutes au poste frontière de Chiasso.