Votre GPS ou votre application d’avertissement de danger seront-elles à jour lorsque vous serez amenés à reprendre votre véhicule ce samedi à Bruxelles ? C’est une question qui taraude l’esprit de nombreux automobilistes. Lesquels pourraient être surpris par le changement de limitation.

Chez Coyote, une société spécialisée dans les avertisseurs de dangers (radars, accidents, etc.), on indique que tout a été fait en amont pour que les mises à jour soient réalisées dès l’entrée en service de la zone 30. "À 0h01 vendredi, nos hubs, mini-Coyote et applications seront mis instantanément à jour, nous confiait Vincent Hebert, le directeur-général de Coyote, mercredi. Il n’y aura pas de mauvaise surprise pour nos utilisateurs."

Comme d’autres GPS, le groupe travaille en effet avec le cartographe Here, qui équipe les GPS embarqués de la grande majorité des constructeurs allemands. "Les données de limitation de vitesse sont en accès libre puisque d’intérêt public, confie Vincent Hebert. Le groupe Here a modifié sa cartographie en fonction. Nous nous y sommes pris suffisamment tôt car il faut une semaine pour que ce soit injecté dans nos appareils, et deux semaines pour l’application smartphone. Et tout sera OK pour vendredi."

Par ailleurs, Vincent Hebert précise qu’il est souvent plus facile pour les cartographes de cibler les changements dans une ville entière, comme c’est le cas pour Bruxelles, que pour une seule rue.

À noter toutefois que les utilisateurs de GPS intégrés dans les véhicules dont la mise à jour n’est pas automatisée devront veiller à eux-mêmes faire la manipulation.