Les deux voyages réalisés par le gouvernement Di Rupo en vue d'assister à la Coupe du Monde au Brésil ont coûté aux contribuables 500.000 euros, rapporte jeudi Het Laatste Nieuws.

A deux reprises en deux semaines, un Airbus de la Défense s'est envolé vers le Brésil. La première fois avec à son bord le couple royal et les ministres Reynders (MR) et De Crem (CD&V), la seconde avec les mêmes ministres ainsi que l'ancien Premier ministre Di Rupo (PS).

Pour réduire les coûts, l'ambassade a été préférée à l'hôtel pour le logement.

Le Vlaams Belang a demandé à connaître les montants de ces vols au nouveau ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA). Il ressort de ces chiffres que le premier vol a coûté 250.000 euros et le second 240.000 euros. A cela s'ajoutent quelque 10.000 euros de frais d'hôtel pour l'équipage.

"Un scandale en période d'austérité", dénoncent les syndicats militaires.