Neige: toujours des embouteillages autour de Bruxelles

Belgique

BELGA

Publié le

Neige: toujours des embouteillages autour de Bruxelles
© BELGA

Les embouteillages atteignaient encore la centaine de kilomètres, vendredi midi, sur les routes flamandes. "A l'heure de pointe, les files étaient même de 250 km", selon Hajo Beeckman, du Verkeerscentrum. A midi, sur l'ensemble du territoire, on comptabilisait encore 160 km de files.

"Il y a eu des problèmes tôt ce matin autour d'Anvers. La bande de gauche de l'E313 était toujours glissante malgré les épandages", selon H. Beeckman. Il y a également eu des problèmes sur la E19 et la A12. "Bruxelles sera encore encombré quelques heures", estime-t-il.

"Il y a encore beaucoup de problèmes sur la bretelle vers Louvain et, sur le ring, les files atteignent 30 km". Dans les deux Flandres, les soucis sont à présent quasiment tous résolus. Sur les routes secondaires flamandes, par contre, il y a toujours des ennuis.

"Essentiellement, des accidents sans gravité", selon Beeckman. Reste à voir comment vont se dérouler les heures de pointe de fin de journée, combinée ce vendredi avec les départs en vacances de fin d'année.

Près de 350 km de files sur les grands axes

La neige tombée jeudi et dans la nuit de jeudi à vendredi ayant laissé la place au verglas, on comptait vendredi matin, peu avant 9h00, près de 350 km de files sur les grands axes du Royaume, a-t-on appris auprès de RTBF Mobile Info, depuis le centre Perex. En temps normal, on recense, lors des heures de pointe matinales, entre 170 et 220 km de files sur les grands axes.

Selon les services de mobilité, Bruxelles, le Hainaut, le Brabant wallon et Namur sont le théâtre d'une "pagaille" d'accidents. Des accidents ont eu lieu sur le ring de Bruxelles, sur l'E40 Bruxelles-Liège ou encore sur l'E42 Liège-Mons, à hauteur de Namur. A Brûly, un camion en difficulté était recensé sur la N5 Couvin-Charleroi. La circulation délicate rallonge considérablement les temps de parcours. Ainsi, il fallait, peu avant 9h00, 1h42 pour rallier le tronçon allant de Grand-Bigard à Zaventem, contre un temps de parcours normal de 8 minutes. Du côté du club automobile flamand VAB, on annonçait avoir reçu 5 fois plus d'appels que d'habitude pour des accidents durant la nuit de jeudi à vendredi. Selon l'organisation, la situation devrait se normaliser sur les routes aux alentours de 10 heures.

Compte tenu des conditions climatiques et des difficultés de circulation, le ministre wallon des Travaux publics, Benoît Lutgen, a demandé à l'administration que l'éclairage des autoroutes soit maintenu afin d'assurer la sécurité des automobilistes et de faciliter les opérations de déneigement, a indiqué le ministre dans un communiqué.

Trafic très perturbé à l'aéroport de Bruxelles

Le trafic à l'aéroport de Bruxelles était sérieusement perturbé vendredi matin par les chutes de neige de la nuit et le verglas sur les pistes, selon les indications données par la direction sur son site internet. Une trentaine de vols ont été annulés au départ et près de 70 à l'arrivée, tandis que des dizaines d'autres étaient retardés, a-t-elle précisé.

Le porte-parole de l'aéroport Jan Van der Cruysse a estimé que "la situation devrait s'éclaircir dans la matinée", deux pistes fonctionnant déjà. La circulation routière, après des centaines de kilomètres de bouchon jeudi soir, a repris un cours plus normal, les voies ayant été dégagées. Le trafic ferroviaire en Belgique était lui aussi relativement épargné, à l'exception de quelques retards et annulations Le gestionnaire du réseau, Infrabel, a appelé néanmoins à la vigilance pour éviter des accidents graves dus aux risques de chute lorsque les voyageurs montent et descendent des trains.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous