Le groupe de parcs d'attractions Plopsa va attribuer à ses nouveaux employés une "prime de signature" pouvant s'élever jusqu'à 10.000 euros, annonce-t-il lundi. 

La somme sera versée avec le premier salaire. "Nous nous trouvons sur un marché très compétitif. Non seulement en Belgique mais aussi en Pologne et en Allemagne", justifie le CEO de Plopsa Steve Van den Kerkhof. "Parfois, à la fin d'un entretien, les personnes nous répondent qu'elles vont y réfléchir car elles peuvent être engagées dans deux ou trois endroits."

Des bonus de signature existent déjà dans le monde sportif et dans certaines entreprises, pour des profils plus élevés. "Chèques-repas, assurance groupe, bonus annuels et un salaire attractif... c'est ce qu'offre pratiquement tout le monde. Avec le bonus de signature, nous essayons de rendre l'emploi encore plus attrayant et d'anticiper la concurrence", explique le CEO.

Le montant du bonus sera toujours mentionné sur l'offre d'emploi de Plopsa. Il pourra fluctuer en fonction des circonstances. "Nous recherchons par exemple un chef de projet supplémentaire pour le parc d'attractions aquatiques de Landen-Hannut en cours de construction. Nous voulons aller très vite et proposons un bonus de 10.000 euros."

Le système comporte quelques conditions. Ainsi, la personne doit rester davantage que six mois dans l'entreprise, sinon elle devra rembourser son bonus.