Edito: Tournant

Les Belges ont voté. Bart De Wever, patron de la N-VA, a donc fait un carton historique en Flandre avec près de 30% des voix. Ce message de ras-le-bol envoyé par l'électeur flamand doit être entendu. L'écarter d'un revers de la main ne ferait que décupler demain la tentation de ces électeurs de précipiter notre pays sur la voie de l'aventure institutionnelle. 46 pages spéciales Elections 2010 dans La Libre Belgique de ce lundi

Edito: Tournant
©BELGA

Les Belges ont voté. Bart De Wever, patron de la N-VA, a donc fait un carton historique en Flandre avec près de 30% des voix. Ce message de ras-le-bol envoyé par l'électeur flamand doit être entendu. L'écarter d'un revers de la main ne ferait que décupler demain la tentation de ces électeurs de précipiter notre pays sur la voie de l'aventure institutionnelle. En Wallonie, comme en écho, le PS a été perçu par les électeurs comme le meilleur rempart en ces temps de crise économique et communautaire. Deux grands gagnants donc. Et deux grands perdants : le CD&V et le MR.

Reste que de nombreuses inconnues subsistent. Et d'abord la principale : que fera Bart De Wever de sa victoire ? L'homme dit vouloir "tendre la main" aux francophones. Mais sera-t-il réellement capable de s'ouvrir à la négociation et de s'inscrire dès lors dans une logique de concession quitte à décevoir une partie de son électorat ? Ou au contraire restera-t-il inflexible, précipitant notre pays dans un blocage institutionnel dramatique en ces temps de crise ? On devrait être vite fixé sur ce point. Dans ce schéma électoral inédit dans l'histoire de notre pays, les francophones - au-delà de leurs fortunes diverses sur le plan électoral et des tractations fédérales à venir - devront faire preuve d'ouverture, d'unité et de détermination.

D'ouverture pour négocier une réforme de l'Etat dans l'intérêt de tous les citoyens. D'unité pour pousser au 16 un des leurs, Di Rupo en l'occurrence, si l'opportunité se présente. De détermination enfin pour marquer, sans peur, la ligne rouge à ne pas franchir, celle qui remettrait en question la solidarité interpersonnelle, le statut de Région à part entière de Bruxelles et les droits des francophones.

Sur le même sujet