De Standaard: "Trop simpliste d'attribuer la victoire de la N-VA au seul De Wever"

Pour Peter Vandermeersch, rédacteur en chef du quotidien De Standaard, il serait trop "simpliste" d'attribuer la victoire de la N-VA en Flandre à la seule personnalité de Bart De Wever.

De Standaard: "Trop simpliste d'attribuer la victoire de la N-VA au seul De Wever"
©Reporters
BELGA

Une grande partie des néerlandophones souhaitent une réforme de l'Etat profonde et ne croient plus en des structures belges chancelantes.

Qu'Yves Leterme n'ait pas réussi à entamer cette réforme promise, en raison notamment du refus des francophones de négocier, a fait le lit de la N-VA, écrit en substance le rédacteur en chef du Standaard.

Pour ce dernier, les clés sont désormais entre les mains de Bart De Wever et d'Elio Di Rupo. "Si c'est deux-là se trouvent, ils pourront faire ce dont ils rêvent: s'assurer une place importante dans les livres d'histoire de notre pays en négociant un large compromis".

Dans les colonnes du Nieuwsblad, Liesbeth Van Impe, elle, appelle à la responsabilité de Bart De Wever qui va devoir adapter ses rêves à la réalité.

Enfin, pour Eric Donckier du Belang van Limburg, l'absence logique d'élections fédérales pour les 4 ans à venir devrait aider les parties à conclure un accord, loin de la pression des électeurs et de la peur d'une éventuelle sanction électorale.

Sur le même sujet