Pour Beke, BHV reste LA priorité

Le président du CD&V veut un accord sur BHV, en priorité, avant d'entamer une quelconque négociation sur le socio-économique. Wouter Beke estime que c'est notamment cette promesse qui l'a convaincu d'accepter les pourparlers, provoquant une guerre quasi-ouverte avec la N-VA. Il n'entend donc pas lâcher ce morceau là.

Rédaction en ligne
Pour Beke, BHV reste LA priorité
©Photonews

Le président du CD&V veut un accord sur BHV, en priorité, avant d'entamer une quelconque négociation sur le socio-économique. Wouter Beke, qui fête ses 37 ans aujourd'hui, estime que c'est notamment cette promesse qui l'a convaincu d'accepter les pourparlers, provoquant une guerre quasi-ouverte avec la N-VA. Il n'entend donc pas lâcher ce morceau là explique Het Laatste Nieuws ce mardi matin

. BHV d'abord, le budget ensuite, réclame Wouter Beke. Au 422e jour de crise, on ne sait toujours pas qui sera en charge du budget 2012. Yves Leterme, sur les ondes de la RTBF ce matin, estime que cette fonction revient au formateur, soutenant à demi-mots les réclamations de son président de part.