Petites phrases au détour de négociations cruciales

"Si on fait de la politique uniquement quand c'est facile, il faut faire autre chose de sa vie" dixit Benoît Lutgen, ce mercredi soir. "Est-il possible de commencer le véritable boulot?" lâche un libéral à la presse ce jeudi. Les petites phrases agacées des uns et des autres ne garantissent pas une ambiance feutrée au 10, rue de la Loi.

C.Gr.
Petites phrases au détour de négociations cruciales
©BELGA

"Si on fait de la politique uniquement quand c'est facile, il faut faire autre chose de sa vie" dixit Benoît Lutgen, ce mercredi soir, à l'entame de négociations budgétaires qui s'annonçaient, une fois encore, difficiles. En effet, après 13h de discussions, les négociateurs ont décidé de prendre quelques heures de repos et de se retrouver ce jeudi après-midi.

Ce jeudi justement, c'est Bruno Tobback, autre petit nouveau dans l'équipe des négociateurs et président du sp.a qui déclare: "Le PS ne se comporte pas comme le parti qui va avoir le Premier ministre".

En début de semaine, le président du cdH toujours avait appelé à cesser les "guéguerres entre PS et MR, entre la gauche et la droite" et précisé "Nous ne sommes pas en campagne électorale". Que ce soit sur les réseaux sociaux (on se rappellera notamment du poétique "However beautiful the strategy, you should occasionally look at the results" lâché par Alexander De Croo sur Twitter) ou devant les caméras installées aux portes du 10, rue de la Loi, les petites phrases agacées prennent de plus en plus de place.

Comment est l'ambiance à l'intérieur? Ça dépend des jours ...

Sur le même sujet