Van Quickenborne espérait "un peu plus de compréhension"

Le ministre des Pensions, Vincent Van Quickenborne, a affirmé lundi soir qu'il s'était attendu à "un peu plus de compréhension" pour son projet de réforme des pensions, qui a suscité de nombreuses réactions, principalement de la part des syndicats mais aussi des partis d'opposition.

BELGA
Van Quickenborne espérait "un peu plus de compréhension"

Il a également démenti à l'agence BELGA l'absence de concertation dénoncée par les organisations syndicales. "Une invitation à une concertation a été envoyée, la semaine dernière déjà", a assuré M. Van Quickenborne (Open Vld).

En ce qui concerne le secteur public, la concertation est fixée à jeudi - le jour où le parlement doit voter les mesures proposées par le ministre. "Quel est encore le sens" d'une telle concertation, s'est demandé Chris Reniers, de la branche flamande du syndicat socialiste CGSP. Le front commun syndical a annoncé pour jeudi une grève générale au sein des services publics.

M. Van Quickenborne a déploré cette menace de grève. "La concertation est encore en cours", a-t-il souligné, assurant qu'elle avait eu lieu sur les mesures transitoires et que l'on pouvait encore discuter des arrêtés royaux d'exécutions. Le Premier ministre Elio Di Rupo doit rencontrer mardi les représentants patronaux et l'ensemble des partenaires sociaux se voient mercredi, date du prochain conseil ministériel restreint.


Le personnel roulant de la SNCB peut encore prendre sa pension à 55 ans Le personnel roulant de la SNCB, soit les accompagnateurs et conducteurs de train, pourra toujours accéder à la prépension dès l'âge de 55 ans, même après la réforme des pensions, a indiqué lundi soir le ministre compétent, Vincent Van Quickenborne (Open Vld). Les syndicats du secteur avaient certaines craintes quant à la réforme annoncée par le nouveau ministre. Ils menacent de mener une action de grève de 24 heures dès mercredi 22h00, si aucune précision n'est apportée à propos de cette réforme. M. Van Quickenborne a, de son côté, déclaré que le personnel roulant de la compagnie ferroviaire pourrait encore concevoir un départ anticipé dès 55 ans, comme c'est le cas actuellement. La pension sera cependant calculée sur base des dix dernières années et non des cinq dernières années. La hausse de l'âge du personnel non-roulant va par contre être appliquée. La pension pourra s'envisager à partir de 62 ans et non plus 60 ans. Les modalités et le timing de ce changement doivent encore être examinés avec les partenaires sociaux, a ajouté M. Van Quickenborne.