Muriel Gerkens et Benoît Hellings : "Pas de rupture mais de nouveaux chantiers"

Muriel Gerkens et Benoît Hellings étaient les invités politiques de Twizz Radio au lendemain de la divulgation des candidatures pour la co-présidence d'Ecolo. " La société multiculturelle nous confronte à de grandes questions pour lesquelles on n'a pas de réponses. Il faut qu'on y travaille" explique Muriel Gerkens.

Muriel Gerkens et Benoît Hellings : "Pas de rupture mais de nouveaux chantiers"
Rédaction en ligne

Muriel Gerkens et Benoît Hellings étaient les invités politiques de Twizz Radio au lendemain de la divulgation des candidatures pour la co-présidence d'Ecolo.

Le tandem sera opposé aux duos Hoyos-Deleuze et Corman-Wesphaël. A la question "Pourquoi cette candidature?", Muriel Gerkens répond: "C'est l'occasion de pouvoir créer de nouvelles perspectives, de nouveaux modèles de fonctionnement et de projets politiques [...] L'écologie politique, comme les autres modèles – doit progresser et doit réinvestir de nouveaux chantiers comme la réorganisation du temps de travail, réapprofondir l'égalité homme-femme. La société multiculturelle nous confronte à de grandes questions pour lesquelles on n'a pas de réponses. Il faut qu'on y travaille. "

Ce constat est le fruit de l'expérience souligne Benoît Hellings: «On a connu une participation entre 1999 et 2003 qui était difficile, mais enrichissante. L'essentiel de ce qu'on a retenu de cette participation, c'était qu'il fallait, parallèlement au soutien nécessaire de nos ministres en Wallonie et à Bruxelles, donner une voix, donner des idées, un corset idéologique, des combats nouveaux pour le parti. »

Le tandem Gerkens-Hellings n'entend pas se positionner par rapport au programme des autres duos en lice pour la co-présidence du parti. Benoît Hellings: « On respecte profondément ce que les autres proposent. C'est un des éléments très importants de la campagne à venir [...] On ne s'est pas présentés, Muriel et moi, parce que Olivier Deleuze et Emilie Hoyos ou Bernard Wesphaël et je ne sais plus qui d'autre se présentent [...] Nous nous proposons une façon de faire fonctionner Ecolo. On veut remettre le parti en marche. »

Quant à Muriel Gerkens, elle a clarifié quelle sera sa position et celle de son colistier vis-à-vis de la ligne du parti: « Pas de rupture ! [...] On connaît et on est d'accord avec la ligne qui nous situe effectivement dans un parti progressiste qui travaille en même temps avec les entrepreneurs parce qu'on a besoin de développement économique... »

« Mais pas n'importe quelle activité économique » ajoute la députée fédérale Ecolo « Une activité économique créatrice d'emploi, en lien avec la réalité... Une activité économique qui se préoccupe aussi de répondre aux besoins des citoyens. »

En guise de conclusion, Muriel Gerkens et Benoît Hellings soulignent qu'ils veulent « du pragmatisme, de la politique concrète, et en même temps ouvrir des chantiers de prospective qui permettent à Ecolo de continuer à avoir des projets de société au-delà des années électorales et au-delà de la réalité quotidienne. »


L'intégralité de la Grande Matinale de Twizz Radio, sur Twizz Replay à 6 h30 La Grande Matinale de Twizz Radio, c'est tous les matins du lundi au vendredi de 6h30 à 9h30 (invité politique à 7h40). Twizz Radio en FM: Arlon 101.00, Bruxelles 101.4, Charleroi 101.4, Comines 91.7, Dinant 107.2, Ferrières 106.4, Florenville 105.7, Gembloux 90.1, Huy 105.6, Jodoigne 107.9, La Louvière 95.6, Liège 103.2, Marche-en-Famenne 105.5, Mons 107.2, Namur 99.7, Nivelles 107.1, Spa 107.9, St-Hubert 106.00, Tournai 106.5, Verviers 107.6, Vierset 97.4, Waterloo 106.9, Wavre 95.4


Ce mercredi, Eric Van Rompuy (CD&V) sera l'invité de Twizz. Posez lui vos questions ici: politique@twizz.be