De Wever superstar en Flandre, Di Rupo en Wallonie et à Bruxelles

Le leader de la N-VA est de très loin l'homme le plus populaire de Flandre, loin devant Di Rupo et Peeters. En Wallonie et à Bruxelles, le Premier ministre Elio Di Rupo (PS) fait de l'ombre à tout le monde.

La rédaction de "La Libre"
De Wever superstar en Flandre, Di Rupo en Wallonie et à Bruxelles
©Montage

"Pour chacune des personnalités suivantes, voulez-vous nous dire si vous souhaitez lui voir jouer un rôle important dans les prochains mois?". Ce lundi, le Baromètre La Libre/RTBF/Dedicated délivrera les cotes de popularité des hommes et femmes politiques de notre pays. Mais voici déjà les résultats les plus marquants.

En Flandre, Bart De Wever, leader de la N-VA, est très loin l'homme le plus populaire avec 44 points (+2), loin devant Elio Di Rupo (24 points, stable), le Ministre-Président du gouvernement flamand Kris Peeters (22 points, -3) et le ministre fédéral de l'Economie Johan Vande Lanotte (22 points, stable). L'ancien Premier ministre Yves Leterme pointe, lui, à la cinquième place (19 points, +1).

En Wallonie, le Premier ministre Elio Di Rupo (PS) fait de l'ombre à tout le monde avec 56 points (stable), très loin devant la ministre de l'Intérieur (CDH) Joëlle Milquet (23 points, -1) et son collègue socialiste des entreprises publiques Paul Magnette (22 points, -1). Suivent le Ministre-Président de la Wallonie Rudy Demotte (PS) avec 22 points (+1) et le président du CDH Benoît Lutgen (20 points, +1).

A Bruxelles enfin, le top est composé d'Elio Di Rupo (44 points, -4), le Ministre-Président de la Région Charles Picqué (29 points, +2) et Joëlle Milquet (25 points, +2).

Le Baromètre politique a également interrogé les Belges sur leurs perceptions de l'action du gouvernement Di Rupo. Verdict: 25% des Belges estiment cette action "excellente/très bonne ou assez bonne", un chiffre assez comparable par rapport aux 24% de la vague précédente réalisée en février 2012. Ils sont par contre 26% à juger cette action "assez mauvaise ou très mauvaise". Le solde se compose de ceux qui jugent cette action "ni bonne, ni mauvaise" (34%) ou qui estiment "qu'il est trop tôt pour le dire" (11%). 4% n'ont pas d'opinion sur le sujet.

Ce sondage a été effectué par Dedicated via Internet du jeudi 3 au lundi 7 mai auprès d'un échantillon strictement représentatif de 2.706 électeurs belges. Marge d'erreur: 3,3%.

Découvrez ces résultats et bien d'autres notamment sur le degré de confiance des Belges ce lundi dans "La Libre Belgique".


Découvrez d'autres résultats et analyses notamment sur le degré de confiance des Belges ce lundi dans "La Libre Belgique"

Sur le même sujet