Le tribunal des référés de Namur se prononcera mercredi dans l'affaire Lepen

L'avocat du FN, Me Ghislain Dubois, a induit les journalistes de la RTBF et de l'agence Belga en erreur, en déclarant qu'un jugement avait déjà été rendu.

BELGA
Le tribunal des référés de Namur se prononcera mercredi dans l'affaire Lepen
©AP

Le tribunal des référés de Namur, saisi par la présidente du Front National (FN) français, Marine Le Pen, rendra son ordonnance mercredi midi dans le cadre de l'usage du nom de son parti et de son nom de famille par la liste "LEPEN" à Sambreville, a corrigé Paul Mention, président du tribunal.

L'avocat du FN, Me Ghislain Dubois, a induit les journalistes de la RTBF et de l'agence Belga en erreur, précisant qu'un jugement avait bien été rendu.

"Un engagement écrit a été déposé par Daniel Canivet, qui avait déposé la liste à Sambreville. Daniel Canivet s'y engage à ne plus faire usage du sigle FN ou Le Pen, à employer un autre sigle, et, si possible, à retirer sa liste", a indiqué Paul Mention.

Déposé auprès de l'avocat de Marine Le Pen, l'engagement a été remis au président du tribunal des référés mardi après-midi. "Mais aucune ordonnance n'a été rendue mardi. Elle est prévue pour mercredi midi", a précisé le président. L'affaire a été citée le 25 septembre au tribunal des référés de Namur.

L'audience d'introduction a eu lieu le 28 septembre et s'est poursuivie ce mardi. Le candidat Daniel Canivet s'était vu refuser le dépôt d'une liste sous le nom "LEPEN". Cette liste est contestée par Marine Le Pen et son avocat.


Sur le même sujet