BRUXELLES - Milquet, Onkelinx, Payfa et Draps écartés !

Accord de majorité PS-MR-sp.a-Open VLD à Bruxelles-ville. A Woluwe-Saint-Lambert, Olivier Maingain obtient la majorité absolue. Olivier Deleuze sera bourgmestre à Watermael-Boitsfort. Benoit Cerexhe obtient le maïorat à Woluwe-Saint-Pierre. Clerfayt rempile à Schaerbeek. Mayorat partagé à Ixelles. A Saint-Josse; Jean Demannez dénonce une tentative de putsch de son colistier Emir Kir. Découvrez tous les résultats à Bruxelles !

BRUXELLES - Milquet, Onkelinx, Payfa et Draps écartés !
©Stephanie Lecocq
Rédaction en ligne et Belga

"Objectif atteint", a réagi dimanche soir Alain Courtois, tête de liste MR à la Ville de Bruxelles, à l'annonce de l'accord de majorité PS-MR-sp.a-Open VLD.

"J'avais reçu pour mission de faire revenir le MR dans la majorité, après douze années passées dans l'opposition. C'est chose faite, en améliorant notre résultat (17,9% et dix sièges) par rapport à 2006", lorsque l'on prend en compte le départ du FDF, a commenté Alain Courtois.

"La population a répondu à notre appel. Nous avons pour mission de défendre les valeurs libérales, a-t-il ajouté.

En dépit de son renvoi dans l'opposition, le cdH (18% et dix sièges) a souligné qu'il avait gagné son pari de rester le second parti de la Ville de Bruxelles et de sauvegarder son score historique de 2006, dans un contexte plus défavorable.

Le centre démocrate Humaniste a rappelé que les listes MR, Ecolo et PS, n'étaient pas avec leurs homologues néerlandophones en 2006, contrairement au cdH, et que les comparaisons doivent, dès lors, intégrer le fait que le PS et sp.a séparés faisaient ensemble 18 sièges, MR et VLD onze sièges, Ecolo et Groen cinq sièges.

Sur cette base, la liste MR-VLD perd un siège et la liste cdH-CV&V également. La tendance est donc la même pour le MR qui lui confirme son score historique le plus bas en 2006 et le cdH qui confirme son score historique le plus haut en 2006.

Pour le reste, malgré le fait que PS (29,1% des voix et 18 sièges), premier, et cdH, deuxième, gardent une majorité confortable, et que la tête de liste MR est sujet à une information judiciaire et ne fait que 2.900 voix, "le PS a préféré négocier avec ce dernier, sûrement moins visible et plus docile", a encore jugé le cdH.

De son côté, la tête de liste Ecolo (12,4%; 7 sièges) Marie Nagy a déploré que la coalition qui se met en place "n'est pas celle des gagnants" et que le signal du parti qui a progressé, celui des Verts, n'a pas été entendu.

Le FDF (7,6%) aura trois sièges. La N-VA a obtenu un siège.

2 PS-sp.a et 4 MR/Open VLD

Le futur collège de la Ville de Bruxelles sera composé de 8 PS/sp.a et de quatre MR/Open VLD, ont annoncé les deux formations lundi matin. Les noms sont déjà connus, les compétences ont été partagées entre les deux listes, mais officiellement pas encore attribuées aux futurs échevins.

Pour le PS/sp.a, hormis le bourgmestre sortant Freddy Thielemans, reconduit dans ses fonctions, on retrouvera les échevins sortants Faouzia Hariche, Philippe Close, Karine Lalieux, Mohamed Ouriagli, Ahmed El Ktibi et le président du CPAS Yvan Mayeur. Le sp.a aura une échevine, An Persoons. Au MR, Alain Courtois, Premier échevin, sera entouré de Marion Lemesre, Geoffroy Coomans de Brachene, et Els Ampe (Open Vld).

La liste socialiste héritera du maïorat, des grands dossiers, du CPAS, de l'enseignement communal, de la Jeunesse, de la Petite enfance, du Personnel, du Tourisme, de la Régie foncière, de l'Informatique, des Finances, de la Propreté publique, des Espaces publics, de l'Environnement, de la Culture, des Contrats de quartiers, de la Participation, de l'Egalité des chances, de la Solidarité internationale.

Le MR gérera le Commerce, l'Economie, l'Emploi, la Formation, la Mobilité, les Travaux Publics, l'Etat civil, la Démographie, la Famille, les Sports, l'Urbanisme, le Parc automobile, les Cultes, et la Centrale d'achats La répartition des compétences entre les échevins apparaît plus avancée au MR.

Les socialistes flamands présents dans 7 majorités bruxelloises

Le sp.a sera présent dans la majorité de sept communes bruxelloises et négocie encore dans certaines autres. Les socialistes flamands renforcent leur présence dans les communes de la Région, puisqu'ils comptent trois conseillers communaux de plus que lors de la précédente législature, se réjouit lundi le président du sp.a bruxellois, Pascal Smet. "Nous avions sept échevins sortants", rappelle M. Smet. "Nous sommes actuellement présents dans sept coalitions et négocions encore pour une série d'autres."

Le nombre de conseillers communaux sp.a, qui est à l'heure actuelle de 17, pourrait encore augmenter, cinq premiers suppléants se tenant prêts sur les listes PS-sp.a pour les prochains jours ou mois.

Clerfayt entame un troisième mandat

Bernard Clerfayt, vainqueur des élections à Schaerbeek, promet une commune "où chacun a sa place, chacun est respecté, chacun est heureux", au soir de la victoire de sa Liste du Bourgmestre avec 32,7% des voix. "La campagne a été dure. La campagne a été difficile. Les Schaerbeekois se sont prononcés", a-t-il dit acclamé par de nombreux militants réunis au premier étage de l'Hôtel communal.

Laurette Onkelinx a par ailleurs reconnu a défaite. "A Schaerbeek, les résultats électoraux donnent une bonne et une mauvaise nouvelle", a-t-elle dit dans un communiqué. "La bonne nouvelle : dans une commune où le PS a été un parti très minoritaire, les résultats 2012 confirment qu’il est devenu la deuxième force politique et qu’il s’ancre donc sur le terrain schaerbeekois.La mauvaise : ce bon résultat n’est pas suffisant pour contrer l’accord entre les 3 formations politiques, la Liste du Bourgmestre, Ecolo et le CDH.".

Ixelles : Dufourny (MR) et Decorty (PS) se partageront le mayorat, 3 ans chacun!

Le MR, sorti vainqueur du scrutin, et le PS ont signé au cours de la nuit de dimanche à lundi un nouvel accord de majorité qui les unira aux commandes de la commune d'Ixelles pour 6 ans.

Selon la tête de liste MR Dominique Dufourny, le bourgmestre actuel, le socialiste Willy Decourty, le sera durant les 3 premières années de la législature. Elle-même exercera cette fonction pour les trois dernières années.

Le MR, sorti vainqueur du scrutin, obtenant 29% des voix, aura 6 échevins; le PS, 4.

Tout en perdant trois sièges, depuis la scission entre libéraux et FDF, le Mouvement Réformateur en a conservé quinze dont onze seront occupés par des femmes.

Ecolo (23,5%) héritera d'onze sièges; la Liste du Bourgmestre PS Willy Decourty (16,6%), huit; la liste de Clippele (12,2%), cinq sièges; et le cdH (9,4%), 4.

Etterbeek , le bourgmestre (MR) reste en place

A Etterbeek, la Liste du Bourgmestre MR, Vincent Dewolf, l'a emporté avec 42% des voix, en perdant quelques pourcents dans l'aventure de la scission avec les FDF. Les co-signataires de l'accord ré-électoral que le chef de file libéral a engagé, Ecolo et le PS, ont obtenu 17 et 13,4%, ce qui augure d'un accord de majorité à trois.

Le cdH a obtenu 13,2%, le FDF 10%.

Woluwe-Saint-Lambert, grosse victoire pour Olivier Maingain

A Woluwe-Saint-Lambert, sur 33 bureaux dépouillés sur 33 Olivier Maingain (FDF) a une majorité absolue avec 24 sièges (+6).

La Liste du Bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert a décidé de s'ouvrir au cdH. La fonction d'échevin de l'Urbanisme reviendra à Jean-François Thayer, tête de liste cdH, annonce le FDF. La Liste du Bourgmetre conduite par le président du FDF Olivier Maingain a renforcé dimanche sa majorité absolue à Woluwe-Saint-Lambert. Elle a décidé d'ouvrir la majorité aux deux élus cdH.

Le FDF précise que le CD&V n'est pas associé à cette nouvelle majorité et ajoute que la Liste du Bourgmestre n'exclut pas l'ouverture de la majorité à un deuxième partenaire. "Les objectifs programmatiques de la majorité ainsi élargie porteront prioritairement sur la qualité de vie à Woluwe-Saint-Lambert, la sécurité, la protection de l'environnement et des espaces verts, le renforcement des solidarités et la diversité des services assumés dans l'intérêt de la population", dit encore le communiqué diffusé par le FDF.

"La majorité confirme que les taux des additionnels au précompte immobilier et à l'impôt des personnes physiques ne seront pas augmentés. Les équilibres budgétaires seront sauvegardés afin de préserver la capacité d'action de la commune", précise-il encore.

Uccle : Armand De Decker conserve sans difficulté son écharpe mayorale à Uccle

Le MR a conforté, dimanche, sa domination à Uccle en décrochant 47,32% des voix (+1,89%) à l'occasion des élections communales, et conserve au conseil communal une majorité absolue de 21 sièges sur 41. Ce status quo apparent constitue un bon résultat, compte tenu de la présence, cette année, d'une liste FDF indépendante, laquelle décroche de son côté 5 sièges (13,81%).

Le bourgmestre Armand De Decker remporte le plus de voix de préférence: 5.709 voix. Il devance le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, qui poussait la liste. Le néo-ucclois réalise un score personnel de 4.331 voix.

Ecolo-Groen est l'autre vainqueur de ce scrutin. Les Verts, deuxième force politique uccloise, décrochent un 7e siège en collectant 16,73% des voix (+2,83%).

Le Parti Socialiste, 13,25% (-0,35%) reste stable à 5 siège. Les trois derniers sièges reviennent au cdH qui réalise un score de 8,89%.

A Auderghem, large victoire du bourgmestre sortant

La liste du Bourgmestre FDF d'Auderghem, Didier Gosuin, a sensiblement renforcé la majorité absolue dont elle disposait en 2006 en obtenant 64,1% des voix et 23 sièges (54,9% en 2006), loin devant Ecolo (14,7; +2,6%) et ses quatre sièges (+1), le PS (9,3%; deux sièges) et le cdH (6,9%; un siège) et Samen (5,6%; un siège).

Par ailleurs, le bourgmestre d'Auderghem a obtenu le plus important taux de pénétration de la Région bruxelloise. Il affiche un score de 34,32 %, ce qui signifie que plus d'un électeur sur trois a émis un vote de préférence pour son bourgmestre.

Les bourgmestres en fonction décrochent neuf des dix premières places dans ce classement. Seul Emir Kir, 3e sur la liste PS du bourgmestre Jean Demanez à Saint-Josse, parvient à entrer dans le top10 en se classant 5e.

Philippe Pivin (32,56%) et Olivier Maingain (31,79%) complètent le podium.

Ecolo aura son premier bourgmestre bruxellois à Watermael-Boitsfort.

Le co-président d'Ecolo, Olivier Deleuze, sera le premier bourgmestre écologiste dans une commune de la capitale. L'information diffusée par Télé Bruxelles, a été confirmée à l'agence BELGA par le secrétaire de la section locale des Verts de Watermaek-Boitsfort, Alexis De Boe. Selon lui, les écologistes ont conclu un accord de majorité avec la liste GMH (cdH) et le MR.

La Liste de la Bourgmestre sortante Martine Payfa a obtenu dix sièges sur 25 et 33,1%, Ecolo sept (23,6%), Gestion Municipale cinq (17,7%), le MR trois 3 (13,7%) et le PS deux (9%).

Contactée par nos soins Martine Payfa ne cache pas son énervement. « Ce soir, j’ai la rage ! La rage ! Car on n’a pas respecté le choix des électeurs. Je fais deux fois plus de voix que Deleuze et il monte une alliance contre-nature. Je suis révoltée ! Ecolo est un parti… pire que les autres, car il ne respecte pas ses propres règles de non-cumul. On n’a pas souffert du divorce FDF-MR, car Ecolo voulait ABSOLUMENT un mayorat, à tout prix ! Je resterai dans le conseil communal, à la tête du premier parti de Boitsfort. »

Ecolo pourrait payer l'accord de Watermael-Boitfort à Auderghem

Ecolo pourrait faire les frais à Auderghem de l'accord qu'il a conclu à Watermael-Boitsfort, en y reléguant la Liste de la Bourgmestre FDF Martine Payfa, dans l'opposition.

A Auderghem, les Verts étaient en effet au pouvoir avec les élus de la Liste du Bourgmestre FDF Didier Gosuin. Celui-ci réalise un nouveau très bon résultat avec une majorité absolue de 64%.

Il n'a donc besoin de personne et pourrait se passer des Ecolo qui ont fait perdre le mayorat à Martine Payfa.

"Je suis très déçu. OK, c'était un accord préélectoral. Ecolo va avec le MR et le cdH mais la majorité qui se met en place ainsi est contraire à la volonté de l'électeur qui a largement soutenu la liste de la bourgmestre. Cet accord rejette dans l'opposition celle qui a gagné les élections. Ce genre d'accord est contraire à l'éthique politique et à la bonne gouvernance dont nous serine Ecolo", a commenté M. Gosuin.

Ganshoren : une majorité se dessine sans la Liste de la Bourgmestre arrivée 1re

Une majorité se dessinait dimanche soir à Ganshoren sans la Liste de la Bourgmestre Michèle Carthé. Un document faisant état d'un accord entre la liste Pro Ganshoren, emmenée par Pierre Kompany, le MR et Ecolo existe, a-t-on appris de sources concordantes. L'un d'elles précisait dimanche soir qu'il avait été déposé sur la table du secrétaire communal. Ce scénario ne prévoit pas l'attribution du mayorat à Pierre Kompany, mais à Hervé Gillard.

Interrogée dimanche soir, la présidente de la régionale bruxelloise du MR, Françoise Bertieaux, n'a pas démenti l'existence de ce scénario, mais elle a refusé d'en confirmer le caractère définitif.

La liste de la bourgmestre sortante de Ganshoren, Michèle Carthé (PS), a remporté dimanche le scrutin dans cette commune du nord-ouest de la capitale. Celle de son principal challenger, Pierre Kompany, la liste Pro Ganshoren à dominante cdH, est deuxième avec 22,8%. Le MR a obtenu 20,8, Ecolo 9,6% et les FDF 7%.

Hervé Gillard (MR)aurait fait alliance avec la liste Pro-Ganshoren et Ecolo, et emporterait donc le mayorat. Michèle Carthé se retrouverait dans l'opposition avec le FDF.

Berchem Sainte-Agathe le bourgmestre rempile

La Liste du Bourgmestre sortant de Berchem-Sainte-Agathe, Joël Riguelle (cdH) est sortie largement en tête du scrutin de dimanche dans cette commune située à l'ouest de la capitale en obtenant 30,5% des voix (33,9% en 2006), devant le MR 19,5% (23,3% en 2006), le PS-sp.a, 13,5%; Ecolo-Groen 11,2%, le FDF, 8,2%; la N-VA 7%, et BERCH'M, 6,8%; et le Vlaams Belang, 3,5%.

St-Josse : Kir annonce un accord Liste du Bourgmestre/cdH

Le secrétaire d'Etat bruxellois socialiste Emir Kir, champion en voix de préférences à Saint-Josse Ten Noode, a annoncé lundi la conclusion d'un accord de majorité avec le cdH dans cette commune centrale de Bruxelles. Il revendique d'emblée le maïorat dont il est prêt à laisser l'exercice au bourgmestre sortant Jean Demannez, tête de liste, le temps d'achever son mandat à la Région bruxelloise.

"Compte tenu des résultats électoraux, il apparaît que la population souhaite que j'assure le leadership dans la commune. J'ai proposé à Jean Demannez de me remplacer durant 18 mois. Il a refusé", a affirmé Emir Kir, à l'agence Belga. "Il est normal que ma griffe soit présente. Je prends acte de son refus. Je prendrai mes responsabilités autrement", a-t-il ajouté sans autre précision.

Au cours de la campagne électorale, les deux hommes s'étaient accordés sur le passage du témoin entre eux au cours de la prochaine législature. Forte de 44,3% des sièges, la Liste du Bourgmestre a obtenu une majorité absolue en sièges au conseil communal (16 sur 29).

Emir Kir a obtenu 1.916 voix de préférence, devant Jean Demannez (1.215).

Jean Demannez se sent trahi et évoque un putsch de la part d'E. Kir

Le bourgmestre de Saint-Josse-Ten-Noode a affirmé s'être senti trahi par son co-listier Emir Kir qui lui a proposé en vain de lui céder sa place dans la candidature au maïorat. Interrogé par Belga, Jean Demannez a qualifié la démarche du secrétaire d'Etat bruxellois de "putsch". Il a rappelé que les deux hommes s'étaient mis d'accord publiquement il y a plusieurs mois pour que lui-même entame le mandat qui se profile et le cède à Emir Kir en cours de législature.

Jette : La Liste du Bourgmestre Doyen en route pour six ans avec les Verts et les Libéraux

La Liste du Bourgmestre cdH de Jette, Hervé Doyen, est sortie en tête dimanche du scrutin dans cette commune du nord-ouest de Bruxelles devant le PS. Interrogé par l'agence BELGA, M. Doyen a aussitôt annoncé la conclusion d'un accord de majorité avec les Verts et les libéraux tel que proposé aux électeurs durant la campagne. La Liste du Bourgmestre a obtenu 28,4% (-4%), le PS (24,4%); le MR (13,5%), Ecolo (11,1%), les Libéraux (7,35%), et le FDF (6,22). Avec un peu plus de 4%, la N-VA décroche un siège au conseil.

Selon M. Doyen, la Liste du Bourgmestre, le MR-Open Vld et les Verts ont conclu un accord de majorité, forte de 21 sièges sur 35.

La Liste du Bourgmestre héritera de cinq mandats exécutifs, les Bleus et les Verts chacun deux.

Forest : La majorité PS-Ecolo s'élargit aux FDF

La majorité en place à Forest et sortie renforcée du scrutin s'est élargie aux FDF, pour s'appuyer sur une assise solide (ndlr: 24 sièges sur 37), a annoncé dimanche en fin de soirée soir la ministre bruxelloise Ecolo Evelyne Huytebroeck qui emmenait la liste des Verts. "Nous disposons d'une équipe forte pour rencontrer les défis qui concernent Forest", a-t-elle commenté.

En dépit du meilleur score en voix de préférence de sa tête de liste Corinne de Permentier, le MR, renvoyé dans l'opposition, a subi une chute importante par rapport à 2006, passant de 40 à 24,9%, à la suite de la scission des ailes libérales et FDF du mouvement.

Le Mouvement Réformateur sera rejoint par le cdH qui a décroché 3 sièges en rassemblant les suffrages de 8,5% des électeurs.

La liste PS s'est stabilisée. Elle a décroché 31,18% des voix (+0,45%), ce qui lui permet de gagner deux sièges au conseil communal (14 en tout). Marc-Jean Ghyssels succédera à Magda De Galan qui poussait la liste.

Le partenaire Ecolo/Groen se tasse légèrement à 17,72% (-1,66%) ce qui n'a pas de conséquence en terme de sièges (7). Le FDF décroche 3 sièges (10,36%).

Moureaux détrôné à Molenbeek?

Il n'y a pas de négociations en cours pour constituer un accord de majorité Olivier à Molenbeek-Saint-Jean, a-t-on appris lundi à bonne source. Les différents partis étudient pour le moment les diverses possibilités d'alliance.

Dimanche soir, la liste du bourgmestre Philippe Moureaux (PS), le cdH-CD&V et Ecolo-Groen ont pourtant annoncé qu'ils allaient commencer dès lundi des pourparlers en vue de constituer une majorité dans la commune bruxelloise.

Lundi midi, les rumeurs ont toutefois commencé à courir, qui faisaient état de suspension de ces négociations. La façon dont le PS a sorti le cdH de la majorité à la Ville de Bruxelles, le maintien de Philippe Moureaux, bourgmestre depuis plus de 20 ans, et les exigences de celui-ci en termes de compétences semblent avoir provoqué des crispations dans les rangs des futurs partenaires. Le socialiste n'est pas considéré par certains comme susceptible d'apporter le changement réclamé dans cette commune sous les feux de l'actualité ces derniers mois.

De plus, ces négociations seraient liées à une discussion de la majorité à Uccle, où le MR pourrait remplacer son partenaire PS par le cdH.

Selon certaines sources fiables, il nous revient que des discussions sont donc en cours entre Ecolo, le cdH et le MR à Molenbeek. Si ces trois partis devaient parvenir à un accord, cela signifierait que Philippe Moureaux serait déchu de son poste de bourgmestre.

A Molenbeek, la liste du bourgmestre est sortie en tête du scrutin avec 29,2% (seize sièges), devant le MR (27,3%, quinze sièges), le cdH (11,6%, six sièges) Ecolo-Groen (9%, quatre sièges). Le PTB, les FDF, la N-VA et islam recueillent chacun quelque 4% des voix et un siège.

La liste Islam, qui se présentait dans trois communes de la région de Bruxelles-Capitale, avec à chaque fois seulement un candidat par liste, a décroché un siège de conseiller communal à Molenbeek-Saint-Jean et un autre à Anderlecht.

Islam a ainsi obtenu 4,12% des voix à Molenbeek et 4,13% à Anderlecht. A Bruxelles-ville, cette liste n'a recueilli que 2,9% des votes, ce qui ne lui permet pas de décrocher un siège au conseil communal.

Woluwe-Saint-Pierre : Accord de majorité sans le MR; Benoît Cerexhe sera bourgmestre

Un accord de majorité est intervenu au cours de la nuit de dimanche à lundi, à Woluwe-Saint-Pierre, entre les chefs de file des listes Woluwe+ à dominante cdH, les FDF, Ecolo et Gestion communale.

L'actuel ministre régional bruxellois de l'Economie et de l'Emploi Benoît Cerexhe (cdH) sera le futur bourgmestre de la commune, a-t-il indiqué peu avant 4 heures du matin, à l'agence Belga.

La Liste du Bourgmestre Willem Draps (MR) arrivée à la première place (36,3%- 14 sièges sur 33) est renvoyée dans l'opposition, comme le PS/sp.a (1 siège).

Selon cet accord présenté par Benoît Cerexhe, la Liste Woluwe+ emmenée par lui-même (25,6%M; 9 sièges; +1) aura, outre le poste de bourgmestre, deux échevins et la présidence du CPAS; les FDF (13,9%; 4 sièges) hériteront de deux mandats d'échevins, tout comme Ecolo (9,9%; 3 sièges); Gestion Communale (8,8 %; 2 sièges dévolus à Dominique Harmel et à l'ex-maïeur Jacques Vandenhaute) aura un échevin.

La nouvelle majorité disposera de 18 sièges sur 33.

Le PS s'impose à Anderlecht

Le PS emmené par Eric Tomas est sorti dimanche vainqueur du scrutin, fort de 36,8% (21 sièges) à Anderlecht, où il devance la Liste du Bourgmestre MR Gaëtan Van Goidsenhoven (26,1 %, 14 sièges) qui a perdu quelque 8% par rapport à 2006. Suivent Ecolo à 11,4% (cinq sièges) et le FDF (7,9%, trois sièges).

La N-VA (5%) obtient deux sièges, la liste Islam (4,1%) un.

Interrogé dimanche soir, Eric Tomas, n'a pas exclu une reconduction de la majorité socialiste libérale, mais il ne l'a pas avancée comme la piste unique qu'il allait explorer.

St-Gilles (Bruxelles) : La Liste du Bourgmestre Picqué renforce sa majorité absolue, et discutera avec le MR

La Liste du Bourgmestre Charles Picqué a renforcé dimanche sa majorité absolue dans la commune bruxelloise de Saint-Gilles.

Forte de 19 sièges sur 35 (un de plus qu'en 2006), elle souhaite toutefois "ouvrir des discussions avec le MR" (ndlr: six sièges comme en 2006), son partenaire de majorité actuel, a-t-elle indiqué dimanche soir.

Ecolo-Groen a lancé lundi matin un appel en faveur d'une "majorité progressiste", où les partenaires sortants de coalition PS et MR ont entamé des discussions préliminaires. Les écologistes soulignent être "le seul parti à progresser en pourcents par rapport à 2006" tandis que le MR a perdu très légèrement. Dès lors, ils plaident pour une "majorité progressiste".

Au cabinet du bourgmestre Charles Picqué (PS), on juge naturel de discuter d'abord avec le partenaire actuel (MR), avec qui la législature précédente "s'est bien passée", sans toutefois exclure un changement de coalition. La liste du bourgmestre a obtenu 43,5% des voix à Saint-Gilles (19 sièges). Ecolo-Groen est deuxième, avec 21,03% (8 sièges), devant le MR (14,95% et 6 sièges). Le cdH est le dernier parti représenté au conseil communal, avec 7,99% et 2 sièges.

A Bruxelles, plus aucune femme ne revêtira l'écharpe maïorale lors de cette nouvelle législature communale.


Top 10 des voix de préférence à Bruxelles: 1. Bernard Clerfayt (FDF) Schaerbeek 8.907 voix 2. Olivier Maingain (FDF) Woluwe-St-Lambert 7.800 3. Freddy Thielemans (PS) Bruxelles-Ville 6.391 4. Philippe Moureaux (PS) Molenbeek-Saint-Jean 5.952 5. Armand De Decker (MR) Uccle 5.709 6. Laurette Onkelinx (PS) Schaerbeek 5.443 7. Didier Gosuin (FDF) Auderghem 5.427 8. Françoise Schepmans (MR) Molenbeek-Saint-Jean 5.358 9. Joëlle Milquet (cdH) Bruxelles-Ville 5.040 10.Gaëtan Van Goidsenhoven (MR) Anderlecht 5.003


Sur le même sujet