Destexhe s'en prend au... MR d'Ixelles !

Alain Destexhe a compris qu'il ne ferait pas partie du prochain Collège ixellois et s'en émeut. "Je crains que ces manoeuvres ne constituent une tentative d'éviction du Collège au sein duquel les électeurs ont clairement manifesté leur désir de me voir siéger", écrit-il sur Facebook.

Destexhe s'en prend au... MR d'Ixelles !
©News
Rédaction en ligne et Grégoire Comhaire

Vingt-trois sièges sur quarante-trois, c’était un peu court pour la majorité PS-MR à Ixelles. D’autant que chez les libéraux figure un vrai électron libre qualifié d’"incontrôlable" par ses colistiers : Alain Destexhe. Après avoir courtisé le CDH, socialistes et libéraux ixellois ont finalement décidé d’élargir leur majorité au FDF. Leur chef de file, Alain Back (qui était jusqu’à présent chef de cabinet de la bourgmestre déchue de Watermael-Boitsfort Martine Payfa), devient président du CPAS d’Ixelles.

Le CDH aurait volontiers participé à l’aventure. Mais pour leur chef de file Julie de Groote, il était un peu étrange d’être invité à rejoindre la majorité en ne se voyant offrir que le seul poste de président de CPAS, et aucun poste d’échevin. "Nous demandions d’être considérés comme un partenaire à part entière, et non le petit youyou ballotté au gré des vagues d’un paquebot qui a pris l’eau, a-t-elle indiqué. Nous estimons que c’est une drôle de façon d’inviter à sa table un futur partenaire, alors que le menu a déjà été dévoré par les hôtes. Au moins les miettes du repas pourront être mangées dans le nouvel îlot communal restauré à grands frais !"

La nouvelle majorité est donc désormais de 25 sièges sur 43. Les trois élus de la liste de l’ancien échevin des Finances Olivier de Clippele, qui se présentait en cartel avec le FDF, en sont en effet exclus. Malgré son troisième score en voix de préférence, Alain Destexhe a lui aussi été écarté par ses pairs pour le poste d’échevin qu’il convoitait.

Le libéral n'est évidemment pas content, et il l'a fait savoir sur son compte Facebook ce lundi soir:

"J'apprends par la presse et des co-listiers que Dominique Dufourny, chef de file du MR d'Ixelles, fait signer individuellement un acte de présentation des 5 échevins sortants. Je m'étonne de ne pas être inclus dans cette liste alors que j'ai réalisé le 3ème score de la liste MR. 1088 voix qui me permettent de devancer trois échevines (N. Gilson - 961 voix, M. De Cloedt - 871 voix et D. Bourgeois - 849 voix) ainsi que la chef de groupe au Conseil communal V. Teitelbaum (746 voix). Ces dernières étaient pourtant toutes placées au début de la liste alors que je n'occupais que la 42ème place.

Nous avons TOUS signé un ENGAGEMENT (voir un post précédent) en vertu duquel les échevins seraient désignés en fonction du nombre de voix. Aucune réunion de groupe n'a validé cette reconduction des sortants. Une réunion est prévue pour ce mercredi soir. Je crains que ces manoeuvres ne constituent une tentative d'éviction du Collège au sein duquel les électeurs ont clairement manifesté leur désir de me voir siéger. Il me parait fondamental que les élus du MR respectent la volonté de l'électeur ET leur signature.

Merci pour vos très nombreux messages de soutien. N'hésitez pas à partager.

"J'aime" = d'accord avec moi."

Jeudi dernier, nous avions interrogé Alain Destexhe suite aux rumeurs qui voulaient que le PS et certains membres du MR ne souhaitaient pas voir le libéral devenir échevin de la prochaine coalition PS-MR à Ixelles. Découvrez cette interview en cliquant ici.

Sur le même sujet