Écarté par le MR d'Ixelles, Destexhe dénonce les méthodes de Dufourny

Le MR ixellois, qui a récolté 29,09 pc des voix lors du scrutin du 14 octobre, a désigné ses 6 échevins pour la prochaine législature. Alain Destexhe dénonce une manipulation.

Écarté par le MR d'Ixelles, Destexhe dénonce les méthodes de Dufourny
©Belga
Rédaction en ligne (avec Belga)

Le MR ixellois, qui a récolté 29,09 pc des voix lors du scrutin du 14 octobre, a désigné ses 6 échevins pour la prochaine législature. Alain Destexhe, qui avait réalisé le 3e score en terme de voix de préférence, n'en fait pas partie, a confirmé dans un communiqué Dominique Dufourny, présidente du MR Ixelles.

Selon cette dernière, les candidats libéraux à Ixelles s'étaient notamment engagés à "mener une campagne de saine collaboration avec tous les membres de la liste" et à "ne pas produire de tracts ou de courriers critiquant un ou plusieurs autres candidats sur la liste MR".

"Dans le cas où un candidat aurait contrevenu à cet engagement, ou si l'intérêt supérieur de la liste était mis en cause, le groupe des conseillers communaux élus MR pouvait prendre la décision de ne pas tenir compte du score personnel de ce candidat, à la majorité des deux tiers des voix", a poursuivi Dominique Dufourny.

En vertu de cet engagement, "le groupe des élus a voté à bulletin secret et la décision a été prise à la majorité des deux tiers de ne pas tenir compte du score de M. Alain Destexhe", a-t-elle ajouté.

C'est donc Viviane Teitelbaum qui siègera au Collège en tant qu'Echevin des Finances et de la Propreté Publique.

Alain Destexhe a dénoncé, via son compte Facebook, une manipulation des opérations de votes par Dominique Dufourny. "Je me suis rendu ce soir à la réunion des élus du MR d'Ixelles où chacun a pu exposer son point de vue. Les 5 premiers échevins avaient déjà été attribués sans aucune discussion au sein du groupe. Pour le 6ème et dernier, Dominique Dufourny a tenté de manipuler les opérations de vote", précise-t-il avant d'expliquer le déroulement du vote litigieux.

"Elle a remis à chacun un bulletin indiquant la mention "vote secret" (sic) que chacun devait remplir devant tout le monde autour de la table. Chacun pouvait voir comment votait ses voisins, j'ai alors proposé que chacun puisse se rendre dans une pièce voisine et déposer son bulletin dans une enveloppe, ce qu'elle a refusé. Face à cette parodie de démocratie, je n'ai eu d'autre solution que de me lever et de quitter l'assemblée pour ne pas cautionner de tels agissements indignes de démocrates et de libéraux" poursuit-il.

"Les votes sur les questions de personnes dans les assemblées se passent toujours à bulletins secrets en toute confidentialité pour permettre à chacun de s'exprimer librement, sans pression. C'est tout le contraire qui s'est passé ici et c'est désolant de voir comment la cheffe de file du MR d'Ixelles fait peu de cas des règles élémentaires de transparence et de respect de la démocratie interne, surtout dans une assemblée libérale" conclut-il.

Outre Viviane Teitelbaum, les échevins libéraux à Ixelles seront Dominique Dufourny (Etat Civil, Développement Economique, Commerce et Sports), Yves de jonghe d'Ardoye (Culture, Musée, Affaires sociales et Seniors), Nathalie Gilson (Urbanisme, Environnement, Patrimoine, Petite Enfance), Marinette De Cloedt (Instruction publique, Santé) et Delphine Bourgeois (Europe, Qualité de la vie, Bien-être des animaux).

Sur le même sujet