Le Belge n'a pas le moral, le gouvernement s'en sort pas trop mal

Le Belge n'a pas franchement le moral. Son indice de confiance se situe à 4,3 sur 10, un score nettement en recul. Mais en ce qui concerne la perception de l'action du gouvernement Di Rupo, aux affaires depuis un an, les Belges sont 28% à penser qu'elle est bonne ou globalement bonne. Un score honorable...

La rédaction de "La Libre"
Le Belge n'a pas le moral, le gouvernement s'en sort pas trop mal
©IPM

Quel est le moral des Belges? Et sa perception de l'action du gouvernement? La dernière partie de notre Baromètre politique La Libre/RTBF/Dedicated a questionné les Belges sur ces deux points.

Les résultats? D'abord un constat: le Belge n'a pas franchement le moral. Son indice de confiance se situe à 4,3 sur 10, un score nettement en recul par rapport à ceux de nos sondages réalisés en février 2012 et mai 2012, respectivement avec des scores de 5,4 et 5,5. Sans grande surprise, en ces temps d'austérité, les éléments sur lesquels l'indice de confiance des Belges est au plus bas sont la situation de l'emploi (3,2/10), le coût de la vie en Belgique et le pouvoir d'achat (3,3/10) et la santé de l'économie (3,3/10).

En ce qui concerne la perception de l'action du gouvernement Di Rupo, aux affaires depuis un an, les Belges sont 28% à penser qu'elle est bonne ou globalement bonne. Un score honorable et même en progrès par rapport aux 25% affichés en mai dernier. Cela étant, 30% des Belges sont d'un avis contraire est jugent "assez mauvaise ou très mauvaise" l'action du gouvernement, un score en progression de 4% par rapport à la dernière consultation.

Enfin, le gouvernement Di Rupo tiendra-t-il jusqu'à son terme théorique, c'est-à-dire les élections de 2014? Ils sont 42% des Belges à le penser (contre seulement 38% en mai dernier). C'est en Flandre que la défiance envers le gouvernement reste la plus grande: 38% des Flamands estiment qu'il ira à son terme contre 26% des citoyens du nord du pays qui estiment que le gouvernement tombera avant l'échéance électorale, le solde étant complété par les indécis et sans opinion. 43% des Wallons et 46% des Bruxellois pensent que le gouvernement Di Rupo ira jusqu'au bout de sa législature.

Ce sondage a été effectué par Internet du jeudi 22 novembre au samedi 24 novembre sur un échantillon strictement représentatif de 3007 électeurs belges. La marge d'erreur maximale est de 3,1% sur les échantillons de Wallonie, de Bruxelles et de Flandre et de 1,8% sur l'échantillon total.

Tous les résultats de ce sondage à lire ce lundi dans "La Libre".


Tous les détails du baromètre sont à lire ce lundi dans "La Libre Belgique".