Popularité: Bart au nord, Elio au sud

"Pour chacune des personnalités suivantes, voulez-vous nous dire si vous souhaitez lui voir jouer un rôle important dans les prochains mois?". Voici ce que cela donne en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie. On épinglera la montée de Johan Vande Lanotte dans le nord du pays.

La rédaction de "La Libre"
Popularité: Bart au nord, Elio au sud
©IPM

Suite de notre Baromètre politique La Libre/RTBF/Dedicated avec les cotes de popularité. Pour rappel, les personnes questionnées dans le cadre de notre sondage ont répondu à la question suivante: "Pour chacune des personnalités suivantes, voulez-vous nous dire si vous souhaitez le voir jouer un rôle important dans les prochains mois?".

En Flandre, Bart De Wever reste le champion incontesté en termes de popularité avec 39 points même s'il affiche un recul de 3 points par rapport au Baromètre de septembre 2012. En mai, il affichait encore une cote de 44 points. Le podium est complété par le socialiste Johan Vande Lanotte avec 25 points (+3) et Kris Peeters (CD&V) stable avec 21 points. Le Premier ministre Elio Di Rupo conserve sa 4e position au niveau de la popularité au nord du pays avec 19 points (-1). Vincent Van Quickenborne quitte le top 20 et se retrouve en 27e position avec 7 points (-4).

A Bruxelles, le podium de la popularité est inchangé avec Elio Di Rupo (40 points, -5), Charles Picqué (25 points, -4), sur le départ à la Région bruxelloise, et la ministre de l'Intérieur Joelle Milquet (25 points, -3). Bernard Clerfayt, le bourgmestre de Schaerbeek, fait son entrée dans le top 20 à la 18e place (10 points, +1). Contrairement aux libéraux Michel père et fils qui eux ne se retrouvent plus qu'en 21e et 23e position de ce classement.

Enfin, en Wallonie, Elio Di Rupo reste sans surprise très loin devant avec un score de 50 points (-3), un recul de 6 points par rapport à son plus haut (56 points) affichés lors de nos Baromètres de février et mai 2012. Le top 3 est complété par Paul Magnette, en partance pour Charleroi, avec un score de 22 points (+1) et Joëlle Milquet (20 points, -1). A noter l'entrée dans le top 20, à la 20e place précisément, de Willy Demeyer, le bourgmestre socialiste de Liège. Et la sortie de ce top 20 de Catherine Fonck (CDH) et de Philippe Courard (PS).

Ce sondage a été effectué par Internet du jeudi 22 novembre au samedi 24 novembre sur un échantillon strictement représentatif de 3007 électeurs belges. La marge d'erreur maximale est de 3,1% sur les échantillons de Wallonie, de Bruxelles et de Flandre et de 1,8% sur l'échantillon total.

Tous les détails à lire ce lundi dans "La Libre Belgique".


Tous les détails et analyses de ce baromètre des popularités sont à lire ce lundi dans "La Libre Belgique".