Cordon sanitaire: Jo Fonck appelle les partis "traditionnels" à s'entendre

Le bourgmestre sortant de Denderleeuw Jo Fonck (sp.a) a invité vendredi les formations "traditionnelles" de sa commune à s'entendre pour éviter de rendre le soutien du Vlaams Belang à une majorité, incontournable dans sa commune.

Belga
Cordon sanitaire: Jo Fonck appelle les partis "traditionnels" à s'entendre
©BELGA

Le bourgmestre sortant de Denderleeuw Jo Fonck (sp.a) a invité vendredi les formations "traditionnelles" de sa commune à s'entendre pour éviter de rendre le soutien du Vlaams Belang à une majorité, incontournable dans sa commune.

Dans cette commune, le Vlaams Belang, qui dispose de trois élus, se retrouve actuellement en position d'arbitre car aucune issue n'a été trouvée à l'affrontement entre deux blocs rivaux, sp.a-Open / Open Vld Plus (11 sièges sur 25) et CD&V/N-VA (11 sièges également).

La formation d'extrême droite n'a pas fait de secret de son intention de soutenir le bloc CD&V/N-VA.

Dans les colonnes du "Soir", Jo Fonck juge cette perspective "insupportable". Pour lui, les quatre partis "traditionnels" (sp.a, Open Vld, CD&V et N-VA) doivent se parler et nouer un accord.


Le député N-VA et ancien journaliste vedette de la VRT Siegfried Bracke sera "L'Invité du samedi" demain dès 12h.

Sur le même sujet