Maingain : "De Wever veut le hold-up parfait"

Olivier Maingain était l'invité de "l'Indiscret" (RTBF). Sans surprise, ce sont les sorties médiatiques de Bart De Wever qui ont été largement commentées.

rédaction en ligne
Maingain : "De Wever veut le hold-up parfait"
©Photo News

Sans surprise, ce sont les sorties médiatiques de Bart De Wever qui ont été largement commentées. S'il y a un point sur lequel le président de la N-VA et celui du FDF s'entendent, c'est bien celui-ci : "Il faut changer radicalement la gestion publique au sud du pays", dixit Olivier Maingain, comprenez déplacer le curseur vers la droite de l'échiquier politique. Et de rappeler que "70% de Wallons ne votent pas socialiste !"

Ce discours n'est ni nouveau ni surprenant dans la bouche du libéral qui prévient que ce changement ne doit pas avoir lieu "pour plaire à Bart De Wever et à ceux qui dénigrent la Wallonie et Bruxelles".

Plus tôt dans la semaine, le nationaliste flamand avait réitéré sa vision d'une Belgique confédérale, constituée de "deux démocraties" distinctes. Quid de Bruxelles ? "C'est une région à part entière", réagit Olivier Maingain, "je ne suis pas prêt à offrir sur un plateau Bruxelles à la Flandre nationaliste. Il y a un prix à payer à leur projet. Bart De Wever veut le hold-up parfait, réussir à tous les coups. De Wever, c'est la menace de Bruxelles".

Le FDF a déploré le manque de vision des partis associés à la 6e réforme de l’État. Selon lui, "ils ne savent pas ce qu'ils doivent faire, ils sont perdus. Les francophones entrent dans cette réforme à reculons, en n'ayant pas les idées claires".