Bruno Tobback: "On ne touche pas au carnet d'épargne"

Bruno Tobback réagissait à une proposition du ministre des Finances Koen Geens d'adapter le régime fiscal qui exonère actuellement 1.880 euros d'intérêts sur les carnets d'épargne.

BELGA
Bruno Tobback: "On ne touche pas au carnet d'épargne"
©Reporters

Le président du sp.a Bruno Tobback a déclaré, samedi, qu'il ne fallait pas toucher au carnet d'épargne. Bruno Tobback réagissait à une proposition du ministre des Finances Koen Geens d'adapter le régime fiscal qui exonère actuellement 1.880 euros d'intérêts sur les carnets d'épargne.

Le président du sp.a estime qu'il y a encore suffisamment de gains en capital non taxés qui pourraient être visés par le ministre des Finances. Pour Bruno tobback, il ne faut pas toucher au carnet d'épargne qui "reste un produit sûr".

Bruno Tobback ne veut ni suppression de l'exonération, ni précompte de 15% qui seraient "préjudiciables" pour l'épargnant.

La présidente de l'Open Vld Gwendolyn Rutten s'oppose aussi à la proposition du ministre des Finances. "Il n'est pas question de toucher au carnet d'épargne", dit-elle sur Twitter.

"Restreindre l'avantage fiscal pour l'épargnant ? Il n'en est pas question. Point. Le problème c'est le climat fiscal instable et non l'épargnant".