Elections de 2014: un Wallon sur cinq craint la fin de la Belgique

Les élections de mai 2014 font planer le spectre d'une nouvelle crise politique importante. Que pensent les Belges de la participation du parti de Bart De Wever au prochain gouvernement fédéral? La N-VA fera-t-elle partie du prochain gouvernement? Notre baromètre livre ses verdicts.

Elections de 2014: un Wallon sur cinq craint la fin de la Belgique
©Berdelou (LaLibre.be)
La rédaction de La Libre

On le sait, les élections fédérales et régionales de mai 2014 font planer le spectre d'une nouvelle crise politique importante dans notre pays. En cause, le score que réalisera la N-VA, le parti nationaliste flamand crédité de plus de 30% des intentions de vote dans les derniers sondages.

Que pensent les Belges de la participation du parti de Bart De Wever au prochain gouvernement fédéral?

Les avis sont mitigés comme le démontre notre sondage, réalisé en marge du Baromètre politique La Libre/RTBF/Dedicated.

Ainsi 25% des Belges (seulement 17% en Flandre contre 38% en Wallonie) pensent "qu'il faudra faire tout ce qui est possible pour éviter que la N-VA participe aux négociations" pour la formation du nouveau gouvernement fédéral. Mais pour 17% des Belges (16% en Flandre, 19% en Wallonie), la présence de la N-VA au gouvernement sera "inévitable et cela devrait conduire à une quasi situation de blocage". Enfin, pour 16% des Belges, la présence de la N-VA au gouvernement fédéral sera inévitable mais la N-VA ne réalisera pas un score électoral aussi élevé qu'attendu et ne conduira donc pas nécessairement les négociations tandis que 15% de nos compatriotes estiment que la N-VA sera, cette fois, capable de faire aboutir les négociations.

A la question "pensez-vous que la N-VA fera partie du prochain gouvernement fédéral après les élections de 2014?", 50% des Belges répondent positivement contre 15% négativement. En Flandre, les chiffres sont respectivement de 58% et 11%. Pour 11% des Belges (6% en Flandre) "il sera pas possible de former un gouvernement avec la N-VA et ce sera définitivement la crise politique et partant, la fin de la Belgique". A noter que 21% des Wallons craignent ce scénario catastrophe.

Enfin, à la question à la question "accepteriez-vous la présence d'un Premier ministre issu des rangs de la N-VA", 31% des Belges (45% des Flamands et 10% des Wallons) répondent par l'affirmative contre 47% (33% des Flamands et 69% des Wallons) par la négative. 7% des Belges pensent que "la N-VA ne voudra pas occuper ce poste de Premier ministre.

Ce sondage a été effectué par Internet du mercredi 15 mai au lundi 20 mai 2013. Marge d'erreur maximale de 1,9% sur l'échantillon total.

Tous les détails, toutes les analyses dans "La Libre" de ce mardi.


Toutes les analyses, tous les chiffres, tous les commentaires à lire dans "La Libre" de ce mardi

Sur le même sujet