Le gouvernement présentera ce lundi une démission "de courtoisie"

Le Premier ministre Elio Di Rupo présentera lundi au nouveau roi Philippe la démission "de courtoisie" de son gouvernement, comme il est de tradition lors de l'accession au trône d'un nouveau souverain.

Le gouvernement présentera ce lundi une démission "de courtoisie"
©Photo News
Belga

Le Premier ministre Elio Di Rupo présentera lundi au nouveau roi Philippe la démission "de courtoisie" de son gouvernement, comme il est de tradition lors de l'accession au trône d'un nouveau souverain, mais celui-ci devrait en toute logique la refuser. M. Di Rupo sera reçu en audience dès lundi à 11h30 par le nouveau chef de l'Etat, avant l'ensemble du gouvernement fédéral.

Lors de cette première rencontre avec le roi Philippe, le Premier ministre remettra la démission de son équipe, mais "de courtoisie", quelque peu pro forma. Il s'agit d'un acte symbolique, d'une marque de déférence à l'égard de la monarchie.

Mais le nouveau roi devrait refuser la démission de l'exécutif. Cette procédure est habituelle en Belgique lors de l'entrée en fonction de chaque nouveau souverain. Elle avait déjà été appliquée en août 1993 après le décès du roi Baudouin et la prestation de serment de son frère, Albert II.

Le nouveau souverain recevra ensuite, lundi après-midi au palais royal de Bruxelles, d'une part les présidents des Conseils et des gouvernements des Communautés et Régions (14h30) et d'autre part les plus hautes autorités du pouvoir judiciaire et de la Cour des Comptes (16h).

Sur le même sujet