Isabelle Durant: "Emily Hoyos va un peu vite en besogne"

Isabelle Durant sur une liste en 2014 ?"Laissez-moi du temps". "Je ne suis évidemment pas à la fête", précise la vice-présidente du Parlement européen.

ANTOINE CLEVERS et J. lGG.
Isabelle Durant: "Emily Hoyos va un peu vite en besogne"
©Alexis Haulot

Surprise ce dimanche midi. La coprésidente d’Écolo, Emily Hoyos, a assuré que l’eurodéputée Isabelle Durant serait bien candidate aux élections de 2014.

"J’ai parlé avec elle dans l’heure qui a suivi l’assemblée générale. Elle est disponible. Elle sera sur une liste - je peux m’y engager" , a déclaré Mme Hoyos sur RTL. "Ce qu’elle ne sait pas, c’est si elle sera en soutien à l’Europe, si elle sera en soutien plutôt à Bruxelles… Elle va réfléchir."

Samedi, l’AG d’Écolo a choisi Philippe Lamberts plutôt qu’Isabelle Durant pour occuper la tête de liste aux élections européennes de 2014. Malgré le choix clair posé par Mme Durant : ce serait la tête de liste sinon rien. Comprenez, aucune autre place éligible, que ce soit à l’Europe, au fédéral ou à la Région. De là à dire qu’elle compte à présent pousser une liste…

Interrogée par La Dernière Heure, l’intéressée recadre : "Emily Hoyos va un peu vite en besogne. Je comprends qu’elle souhaite ma présence sur une liste, mais, à ce stade, je n’ai rien décidé. Laissez-moi un peu de temps."

Comment vous sentez-vous après la défaite de samedi ?

"Ça va… Je ne suis évidemment pas à la fête, mais la vie continue. Vous savez, j’ai encore un mandat à terminer et j’ai encore énormément d’activités prévues."

De quoi sera fait votre futur politique ?

"Vraiment, je vais prendre le temps de voir comment je vais organiser les choses pour l’après-mai 2014. Je n’ai pas l’intention de me positionner à court terme. Pour soutenir une liste ? Pour occuper d’autres fonctions au niveau européen ? On verra. Je me suis mise maintenant dans une posture de militante Écolo."

Éprouvez-vous des regrets par rapport à la posture que vous avez adoptée ?

"Non. J’ai été claire et cohérente. Il aurait été mieux que Philippe Lamberts et moi occupions les deux premières places - ça va être plus difficile maintenant. Mais alors avec moi en numéro 1. On met la locomotive devant, pas derrière (NdlR : elle a fait 150.000 voix en 2009 contre 26.000 pour son concurrent). L’AG a pris sa décision. Je la respecte. Je ne ressens ni rancœur ni abattement. J’assume mes choix."


Wesphael : que Lamberts reste intègre

Bernard Wesphael, ancien membre d'Ecolo, qui a quitté le parti pour fonder le Mouvement de Gauche (MG), a réagi ce lundi matin sur Facebook. 

"ECOLO s’est choisi en tête de liste pour l’Europe Philippe Lamberts, un homme qui n’a cessé de pourfendre l’austérité européenne et la toute-puissance de la finance internationale, un homme qui est hostile au TSCG (NdlR : pour Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance ; autrement appelé pacte budgétaire européen).


Le MG -et moi en particulier- est proche de la ligne de Philippe Lamberts au niveau européen. Nous ne pouvons que saluer ce choix des militants.

Cela étant si les verts devaient confirmer leur vote au Parlement wallon et bruxellois en faveur du TSCG dans les jours qui viennent alors, choisir Philippe Lamberts serait un contresens, d’abord parce que cela contredirait son travail et sa ligne politique et le déforcerait dans les débats, mais plus dramatique, cela laisserait passer en Belgique un carcan austéritaire, anti social, anéantirait les politiques de relance, et tuerait la transition écologique.

Je suppose que les militants écologistes le savent. J’espère que Philippe Lamberts pourra rester intègre et faire flancher son parti sur la question du vote. Il faut qu’ECOLO refuse de voter le TSCG. La démocratie belge en dépend !"