La N-VA juge les mesures de relance insuffisantes

La diminution de la TVA sur l'électricité ne changera rien pour les entreprises puisqu'elles peuvent déduire la TVA, a fait remarquer M. Jambon (à droite sur la photo).

Belga
La N-VA juge les mesures de relance insuffisantes
©Photonews

Le chef de groupe N-VA à la Chambre, Jan Jambon, a jugé largement insuffisantes les mesures de relances décidées vendredi par le gouvernement fédéral. Elles ne suffiront pas à combler l'écart salarial dont souffrent les entreprises flamandes, a-t-il affirmé. La diminution de la TVA sur l'électricité ne changera rien pour les entreprises puisqu'elles peuvent déduire la TVA, a fait remarquer M. Jambon.

"Tant que le gouvernement fédéral continuera à instaurer des impôts qui compliquent la vie des entreprises (charges supplémentaires sur les voitures de société, démantèlement des diminutions de cotisation pour le travail à temps partiel, etc.), cette diminution ne servira pas les entrepreneurs".

Les nationalistes flamands se montrent en outre circonspects à l'égard de l'effet sur les prix. Ils craignent que les producteurs d'électricité en profitent pour augmenter leur marge bénéficiaire.

Dans la majorité, chacun a en revanche affiché sa satisfaction. Dans les rangs francophones, les présidents du PS, Paul Magnette, du MR, Charles Michel, et du cdH, Benoît Lutgen, ont salué les mesures prises.