Clash à la Chambre: Ducarme attaque une sauterie du PS

Gros clash à la Chambre hier, mardi, dans le courant de l'après-midi: le député MR Denis Ducarme a littéralement allumé André Flahaut (PS), le président de l'assemblée.

Clash à la Chambre: Ducarme attaque une sauterie du PS
©Photo News
Rédaction en ligne et Belga

Gros clash à la Chambre hier, mardi, dans le courant de l'après-midi: le député MR Denis Ducarme a littéralement allumé André Flahaut (PS), le président de l'assemblée, au sujet de la gestion de l'agenda des séances de questions-réponses prévues sur le budget. En résumé, le libéral a reproché à André Flahaut d'avoir discrètement organisé le timing parlementaire afin de pouvoir se libérer tôt mardi et de participer à une petite sauterie socialiste prévue en soirée dans un hôtel 4 étoiles de la capitale...

André Flahaut a failli tomber de son perchoir et s'est fâché tout rouge sur le député MR en affirmant qu'il ne participerait pas personnellement à la chic soirée socialiste. Quelques instants après, la séance était suspendue purement et simplement. Trop d'énervement? Apparemment, ce serait plutôt dû à une demande d'ajout d'un point à l'ordre du jour émis par la députée CDH Catherine Fonck.

La Chambre a approuvé le budget 2014 et le prêt citoyen

La Chambre a approuvé mercredi le budget de l'Etat pour l'année prochaine, majorité contre opposition, ainsi que les lois-programmes qui l'accompagnent. "En moins de deux ans, le pays a été remis sur les bons rails", a souligné le ministre du Budget Olivier Chastel, dans un communiqué. Pour l'année 2014, le gouvernement s'est engagé à réduire le déficit structurel de l'ensemble des pouvoirs publics à 1,2% du PIB, ce qui correspond à un déficit nominal de 2,1% du PIB, a-t-il rappelé.

La Chambre a également approuvé le projet de loi qui organise le prêt-citoyen thématique, moyennant l'abstention d'Ecolo et du Vlaams Belang et l'opposition de la N-VA et des FDF. La mesure, que certains qualifient aussi d'emprunt populaire, vise à répondre au problème grandissant que les PME et les asbl connaissent quand elles veulent obtenir un crédit auprès des banques.

Ces prêts visent à orienter l'épargne -considérable en Belgique- vers des crédits à long terme pour des projets "socio-économiques et socialement responsables" du secteur public ou privé, visant soit des infrastructures hospitalières, scolaires, etc., soit à accorder du crédit à des PME. Il s'agira de recueillir des fonds au moyen de bons de caisse ou de dépôts à terme pour une durée minimum de 5 ans. Un régime fiscal favorable s'appliquera par le biais d'un précompte mobilier réduit à 15%, au lieu de 25%. Le financement accordé aux projets sera à long terme, au minimum 7 ans.


Sur le même sujet