Une campagne peut-elle basculer pour une petite phrase?

Didier Reynders est fortement critiqué pour une phrase ambiguë lâchée lors d’un débat avec Elio Di Rupo mardi. Le monde politique - surtout le PS - et le Web se sont emparés de l’affaire. Décryptage avec Marc Lits, professeur de communication à l'UCL, et Bertrand Henne qui a animé le débat entre Didier Reynders et Elio Di Rupo.

Frédéric Chardon (avec J.-C.M.)
Une campagne peut-elle basculer pour une petite phrase?
©BELGA
Il y a des polémiques dont les partis se passeraient bien à trois semaines des élections… On nous annonçait un débat assez calme entre le Premier ministre PS, Elio Di Rupo, et le vice-Premier ministre MR, Didier Reynders. Et c’est bien ce qui s’est passé. Mais, à quatre secondes de la fin, Didier Reynders énumère les dysfonctionnements des gouvernements des années 90 dont les libéraux étaient absents en réponse à une attaque d’Elio...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité