La galaxie Reynders devra être satisfaite par le deal "suédois"

On le sait : Didier Reynders ne pourra devenir ni Premier ministre (c’est pour Charles Michel) ni Commissaire européen (la CD&V Marianne Thyssen lui a chipé le poste par surprise). Du coup, sa situation personnelle est devenue un enjeu politique à ne pas négliger. Voici les options qui se présentent à lui (et à Charles Michel).

La galaxie Reynders devra être satisfaite par le deal "suédois"
©BELGA
Frédéric Chardon
On le sait : Didier Reynders ne pourra devenir ni Premier ministre (c’est pour Charles Michel) ni Commissaire européen (la CD&V Marianne Thyssen lui a chipé le poste par surprise). Du coup, sa situation personnelle est devenue un enjeu politique à ne pas négliger : il est ministre au fédéral...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet