Le nouvel administrateur (N-VA) du centre pour l'Egalité des Chances crée la polémique

La N-VA a désigné Matthias Storme administrateur du nouveau Centre interfédéral pour l'Egalité des Chances. Un choix interpellant puisque l'avocat gantois est un opposant affirmé à la loi anti-discrimination. Du côté du parti, on assure que le but recherché n'est pas de provoquer.

Le nouvel administrateur (N-VA) du centre pour l'Egalité des Chances crée la polémique
©n-va.be
Belga

La N-VA a désigné Matthias Storme administrateur du nouveau Centre interfédéral pour l'Egalité des Chances, indique samedi De Morgen. Un choix interpellant puisque l'avocat gantois est un opposant affirmé à la loi anti-discrimination. Matthias Storme avait dû prendre ses distances de la direction du parti en 2004 après avoir déclaré au Morgen que la condamnation pour racisme du Vlaams Blok l'obligeait moralement quasiment à voter pour l'extrême-droite. Le dossier à l'encontre du Vlaams Blok avait été constitué par le Centre pour l'Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme (désormais rebaptisé en Centre interfédéral pour l'Egalité des Chances).

Selon Matthias Storme, la loi anti-discrimination est une gaffe et une agression à l'encontre de la démocratie.

Le porte-parole de la N-VA, Joachim Pohlmann, affirme au Morgen que l'impact d'un administrateur ne doit pas être surestimé. Le conseil d'administration ne s'occupe pas de la gestion quotidienne ni des objectifs portant sur le contenu, qui relèvent du management, estime-t-il. Selon M.Pohlmann, le but recherché n'est pas de provoquer.