Elke Sleurs, pas vraiment en français dans le texte

A lire, sur le site officiel lachambre.be, la note de politique générale "Personnes handicapées" de la secrétaire d'Etat, Elke Sleurs (N-VA), on dirait que la version néerlandophone est juste passée par "Google translator".

Elke Sleurs, pas vraiment en français dans le texte
©Photo News
An.H.

Au secours! La crise est-elle à ce point grave que les cabinets ministériels ne puissent plus se permettre les services de traducteurs professionnels? A lire, sur le site officiel lachambre.be ("documents récents"), la note de politique générale "Personnes handicapées" de la secrétaire d'Etat, Elke Sleurs (N-VA), on dirait que la version néerlandophone est juste passée par "Google translator". Résultat: le texte en français (disponible en PDF en cliquant ici), incompréhensible par endroits, écorche les oreilles, crucifie l'orthographe et martyrise la grammaire. On exagère?

Qu'on en juge. Présentant ses priorités en commission de la Chambre mercredi matin, Mme Sleurs annonçait une tolérance zéro pour les automobilistes qui se garent sur les places réservées pour les personnes handicapées. "Malgré les campagnes de sensibilisation, 41.501 automobilistes ont été verbalisés en 2012", s'indignait-elle à très juste titre. on vous livre tel quel le passage de la note: "41501 personnes ont été rattrapées en 2012 sur se garer illégalement en un emplacement réservé aux personnes handicapées".

La secrétaire d'Etat épingle aussi les usagers qui usent de cartes qui sont arrivées à échéance. Dans le texte: "Le nombre des cartes de stationnement qui expire, est 80% en raison du décès des titulaires. (…)" En principe, ces cartes doivent alors être restituées à la DG Personnes handicapées, mais souvent, cela n'arrive pas. "Il y a des plusieurs causes. dans la plupart des cas, les descendants ne connaissent pas la procédure. je continuerai à viser sensibiliser les descendants et demanderai à la DG d'appliquer une procédure efficace de récupération. Cette collection devrait être fait avec respect pour le processus de deuil des proches parents".

Elke Sleurs, pas vraiment en français dans le texte
©Capture d'écran www.lachambre.be


Le passage sur l'emploi des personnes handicapées dans le secteur privé vaut aussi son pesant d'horreurs (pardon: d'erreurs) linguistiques: "Les employeurs ne savent pas la législation antidiscrimination à l'égard des personnes handicapées ou ne réalise pas la signification précise. Conjointement avec le ministre du travail, je mets sur point un campagne d'information grand et clair". Allez, on l'attend avec impatience.

Sur le même sujet