Clash MR-PS en FWB: "C’est Demotte qui ne connaissait manifestement pas son dossier"

Intervenant jeudi en commission du Parlement, le député MR Georges-Louis Bouchez a attaqué en piqué la majorité qui n'a, selon lui, réalisé "aucun travail politique, mais simplement comptable" à l'occasion de cet ajustement budgétaire.

Clash MR-PS en FWB: "C’est Demotte qui ne connaissait manifestement pas son dossier"
©BELGA
Belga

L'opposition MR a reproché jeudi à la majorité PS-cdH en Fédération Wallonie-Bruxelles de "laisser couler l'endettement" après l'adoption de son budget ajusté pour l'année 2015, caractérisé par une dégradation de son déficit. 

En raison d'une baisse de ses recettes due à la détérioration la croissance et de l'inflation en Belgique, la Fédération Wallonie-Bruxelles achèvera l'année en cours avec un déficit de quelque 250 millions d'euros, soit davantage que les 170 millions prévus au budget initial (et les 186 millions permis par le Conseil supérieur des Finances).

Intervenant jeudi en commission du Parlement, le député MR Georges-Louis Bouchez a attaqué en piqué la majorité qui n'a, selon lui, réalisé "aucun travail politique, mais simplement comptable" à l'occasion de cet ajustement budgétaire.

Un ajustement qui revient à "laisser couler le déficit", a déploré le Montois, inquiet des conséquences de cette décision sur le retour à l'équilibre budgétaire de la Fédération promis pour 2018, et apparemment encore confirmé mercredi à l'occasion du Comité de concertation. Une préoccupation également partagée jeudi en commission par Barbara Trachte (Ecolo).

"Les engagements sont pris", a répondu le ministre du Budget, André Flahaut. "On essaiera de les suivre au plus près", a-t-il ajouté, rappelant les contraintes spécifiques à la Fédération, dépourvue de recettes propres et dont les dépenses servent pour l'essentiel à payer des salaires, ceux des enseignants principalement.

Sur le même sujet