Lutgen, rebelle de C(h)œur dans les pas de son père

Son tout premier combat, Benoît Lutgen le gagne à l’âge de 12 ans, en sixième primaire, dans son école de Bastogne. "Je me suis opposé à ce que l’on parte en classes de neige parce que plusieurs enfants ne pouvaient pas nous accompagner pour des raisons financières", se souvient-il. Portrait.

Lutgen, rebelle de C(h)œur dans les pas de son père
©D.R./Christophe Bortels
Antoine Clevers
Son tout premier combat, Benoît Lutgen le gagne à l’âge de 12 ans, en sixième primaire, dans son école de Bastogne. "Je me suis opposé à ce que l’on parte en classes de neige parce que plusieurs enfants ne pouvaient pas nous accompagner pour des raisons financières", se souvient celui qui est aujourd’hui...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet