Les révélations de la veuve de Jean Gol, 20 ans après sa mort

Le 17 septembre 1995, le président du PRL (l’ancien nom du MR) s’effondrait, victime d’une hémorragie cérébrale. Il allait mourir le lendemain. Son héritage est toujours tangible chez les libéraux. Sa veuve, Carine Gol, raconte la manière dont le parti a été récupéré sans tarder par Louis Michel.

Chardon Frédéric
Jean Gol Président du PRL Voorzitter PRL Congrés BST
Jean Gol Président du PRL Voorzitter PRL Congrés BST ©Reporters Press Agency
Il y a 20 ans exactement, Jean Gol était victime d’une hémorragie cérébrale qui allait l’emporter quelques heures plus tard, le 18 septembre 1995. Par son départ soudain et violent à 53 ans, il laissait abasourdie sa formation politique, le Parti réformateur libéral (PRL) qui deviendrait par la suite le MR....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité