Baromètre politique : Maggie De Block toujours superstar dans les 3 Régions

Voici l'un des enseignements de notre sondage : la superstar reste Maggie De Block (Open VLD), ministre fédérale des Affaires sociales et de la Santé publique. Depuis 4 mois, elle s'offre le luxe d'occuper la première marche du podium en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles.

Baromètre politique : Maggie De Block toujours superstar dans les 3 Régions
© BELGA
Frédéric Chardon

Si la N-VA souffre dans le dernier sondage "La Libre-RTBF-Dedicated" (elle tombe à 25%), le vice-Premier ministre nationaliste, Jan Jambon, ne paie pas les attentats de Bruxelles. Il est pourtant à la tête du ministère de l'Intérieur et, à ce titre, aurait pu être considéré comme le responsable des failles belges dans la traque des terroristes djihadistes. Mais ce n'est pas le cas : il ne perd qu'une place dans le classement des personnalités politiques préférées en Flandre (6e au lieu de 5e). Theo Francken (N-VA), son collègue au sein du gouvernement fédéral, le devance (4e place) en Flandre. En Wallonie, Jan Jambon reste très bien classé (5e,) entre Didier Reynders (4e) et Kris Peeters (6e). A Bruxelles, le ministre de l'Intérieur N-VA prend même une place (et devient 5e). Même tendance pour le Premier ministre Charles Michel qui, malgré son implication personnelle dans les dossiers antiterroristes, reste 3e en Wallonie et 2e à Bruxelles. Il perd cependant une place (5e) en Flandre.

"Magic Maggie" au top

Autre enseignement de notre sondage : la superstar reste Maggie De Block (Open VLD), ministre fédérale des Affaires sociales et de la Santé publique. Depuis 4 mois, elle s'offre le luxe d'occuper la première marche du podium en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles. Son style rassurant plaît manifestement au nord et au sud du pays dans un contexte où la Belgique est sous pression et critiquée à l'échelle internationale. Elle sauve la mise à l'Open VLD car le vice-Premier ministre libéral flamand, Alexander De Croo, s'effondre dans le baromètre et tombe à la 12e place en Flandre. Il faut dire qu'il est fort peu visible et que ses compétences au sein du gouvernement fédéral (Entreprises publiques) ne l'aident pas à "exister".

Magnette doublé par le PTB

Enfin, il y aura peut-être un peu d'inquiétude du côté de l'Elysette… En effet, même s'il reste dans le top 10 en Wallonie, Paul Magnette (PS), le ministre-Président de la Région wallonne, se fait dépasser par Raoul Hedebouw et recule donc à la 8e place. On sait que le PS craint les progressions du parti marxiste, le péril "PTB" ne semble donc pas s'arranger pour les socialistes même en ce qui concerne les popularités personnelles.


Le classement complet des personnalités politiques préférées des Belges dans "La Libre" de ce lundi

Sur le même sujet