Le cdH a payé le prix fort pour le remplacement de Milquet

Avec le remaniement ministériel qui s’est opéré ce week-end en Fédération Wallonie-Bruxelles, suite à la démission de Joëlle Milquet, le gouvernement wallon a vu certaines compétences changer de main. Pour obtenir un ministre en plus, le cdH a cédé deux compétences au PS.

Le cdH a payé le prix fort pour le remplacement de Milquet
©belga
Stéphane Tassin

Avec le remaniement ministériel qui s’est opéré ce week-end en Fédération Wallonie-Bruxelles, suite à la démission de Joëlle Milquet, le gouvernement wallon a vu certaines compétences changer de main.

Le ministre (CDH) René Collin qui perd sa casquette communautaire (il a dû laisser le sport au ministre PS, Rachid Madrane) se voit offrir en compensation la compétence des aéroports au sein du gouvernement wallon. Une compétence qui était précédemment du ressort de Carlo Di Antonio (CDH). Collin a, décidément, été mis à toutes les sauces dans cette histoire puisqu’il a aussi perdu la compétence régionale des infrastructures sportives qui a été transférée à son collègue Paul Furlan (pouvoirs locaux, énergie et logement). Le PS gère désormais l’ensemble de la compétence sportive. C’est le prix qu’a donc dû payer le CDH pour pouvoir disposer d’un ministre supplémentaire sur l’ensemble des deux gouvernements (wallon et Fédération Wallonie-Bruxelles).

On compte en effet, désormais, cinq ministres CDH contre quatre du temps de Joëlle Milquet.

Sur le même sujet