Elio Di Rupo et l'homosexualité : un chemin douloureux, parfois brutal (5/6)

Elio Di Rupo et l'homosexualité : un chemin douloureux, parfois brutal (5/6)
©REPORTERS
Récit: François Brabant
Il a été l’unique Premier ministre officiellement gay de l’histoire de Belgique, mais n’a jamais voulu être perçu comme le leader d’une minorité. Le "droit à l’indifférence", pour Elio Di Rupo, a été précédé d’un chemin douloureux. Un récit "Di Rupo, chroniques d'une ambition" de François Brabant.

Une nuit tiède vient de tomber sur Bruxelles, bercée d’indolence estivale, tandis que le pays traverse sa pire crise politique depuis l’indépendance. Ce mois d’août 2011, après quatre cents

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité