Pour ne pas fragiliser l'icône Di Rupo, il ne peut y avoir de dirupisme (4/6)

Pour ne pas fragiliser l'icône Di Rupo, il ne peut y avoir de dirupisme (4/6)
©BELGA
François Brabant
Le socialisme selon Elio Di Rupo existe-t-il ? En trente-cinq ans de carrière, le Montois a surtout voulu imposer un style, une image, plutôt qu’une certaine conception doctrinale. Il se nourrit toutefois d’une obsession : trouver la synthèse entre liberté individuelle et solidarité collective. Un récit "Di Rupo, chroniques d'une ambition" de François Brabant.

Jamais la télévision hexagonale n’avait produit de série politique aussi juste, aussi puissante. Diffusée sur Canal + en février 2016, "Baron noir" met en scène trois dirigeants du Parti socialiste français. Ce triangle fluctuant, tantôt sous le sceau d’une affection réelle, tantôt sous la

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité