Quand le PS tente d'influencer notre "question du jour" sur Furlan

J. Lgg. et DdM
Quand le PS tente d'influencer notre "question du jour" sur Furlan
©Jean Luc Flemal

Malgré les bourrasques, Paul Furlan reste bien accroché à son poste de ministre wallon des Pouvoirs locaux. Les soutiens de la présidence du PS et de la majorité wallonne n'y sont pas étrangers. Il n'empêche, depuis qu'il est de notoriété publique que son chef de cabinet adjoint était membre du conseil d’administration de Nethys, le bourgmestre empêché de Thuin se trouve dans une position délicate.

Vu les circonstances, ce jeudi, LaLibre.be interrogeait ses internautes dans la traditionnelle "question du jour" posée sur la page d'accueil : "Paul Furlan doit-il démissionner ?". Le "oui" l'emportant largement, à plus de 90%.

Sont-ce ces résultats qui ont poussé deux proches du ministre wallon à le soutenir dans un mailing ? Toujours est-il qu'à 18h09, Charlyne Moretti, secrétaire fédérale du PS de Thuin, et Philippe Tison, président fédéral PS de Thuin, ont demandé à leurs contacts de "soutenir notre ami Paul Furlan" en allant voter "de toute urgence" sur le site de La Libre. "Un petit clic pour un grand homme!", ajoutent ces deux personnalités thudiniennes.


Contactée par LaLibre.be, Charlyne Moretti préfère ne pas commenter ce mail adressé aux militants. Elle s'octroie "un devoir de réserve".

LaLibre.be tient à rappeler que la "question du jour" ne s'apparente pas à un sondage, puisqu'elle ne repose sur aucune base scientifique. En outre, il arrive que certains groupes d'influence tentent de manipuler les résultats de cette question. Mais, comme dans le cas présent, cela se retourne souvent contre le groupe de soutien.

Quand le PS tente d'influencer notre "question du jour" sur Furlan
©IPM

(Les résultats ce vendredi à 8h55)