Plus d'un Wallon sur deux ne porte pas le gouvernement Michel dans son cœur (Baromètre)

J-C M.
Plus d'un Wallon sur deux ne porte pas le gouvernement Michel dans son cœur (Baromètre)
©Belga

Comment les personnes sondées par Dedicated pour le compte du Baromètre politique de la Libre Belgique et la RTBF envisagent-elles l’action du gouvernement fédéral?

En Flandre, pour 29% des sondés, elle est très bonne (4%) ou assez bonne (25%). Un gros quart (27%) la jugent ni bonne, ni mauvaise, un tiers assez mauvaise (18%) voire très mauvaise (15%) alors qu’ils sont 2% à affirmer qu’il est...trop tôt pour le dire et 9% à n’avoir pas d’avis.

Mais ces résultats fluctuent nettement selon les sensibilités. Ainsi les sympathisants de la N-VA sont-ils 59% à approuver la politique du fédéral et 9% seulement à la critiquer.

L’enthousiasme est moins grand du côté de l’Open VLD, autre parti de la majorité, avec 43% de “satisfaits” et 14% de “mécontents”.

Au CD&V, également aux affaires, on passe de 38% de sondés accordant leur satisfecit au gouvernement Michel à 18% jugeant son action négative.

Sans surprise, le taux des “opposants” grimpe dans les partis d’opposition. Du côté du SP.A., 14% applaudissent l’équipe au pouvoir, mais 55% la conspuent. Au Vlaams Belang, ces chiffres sont respectivement de 15 et 52% et chez Groen de 12 et 44%.

En Wallonie, la perception générale du gouvernement est très positive chez 3% des personnes interrogées et positive chez 14%; elle est négative chez 23% et très négative chez 31%, 18% estimant que l’action gouvernementale n’est ni bonne, ni mauvaise. Bref, une majorité des Wallons ne porte pas le gouvernement dans son coeur.

Bien évidemment, on trouve les meilleurs supporters de l’équipe Michel chez ceux et celles qui ont l’intention de voter MR: 67% en sont fans et 10% seulement la critiquent.

Autre son de cloche au PTB et au PS: les proches du premier crachent leur venin sur le gouvernement à hauteur de 85% (63% jugeant son action très mauvaise) et ne sont que 4% à l’approuver. Même résultat au PS pour ce qui est des sympathisants alors qu’ils sont 80% à tirer à boulets rouges sur la politique fédérale. La mansuétude est un rien plus grande chez Ecolo (9% de conquis pour 62% de mécontents) et au CDH (6% et 60%).

A Bruxelles, le désamour est à peine moins grand. Seuls 21% des personnes interrogées trouvent l’action gouvernementale très bonne (7%) ou assez bonne (14%) alors que près la moitié (48%) la trouve assez mauvaise (20%) ou très mauvaise (28%).

De la même façon, 66% des pro-MR applaudissent le gouvernement et 5% à peine lui trouvent des défauts. Les proches du PS sont assez favorables à 23% mais défavorables à 41%; chez les amis d’Ecolo, ces taux sont de 15 et de 60%; chez ceux de DéFi de 11 et de 58%; chez ceux du CDH de 11 et de 35%, 49% restant indifférents au sujet. Les électeurs du PTB sont, quelle surprise, les plus acharnés: s’il s’en trouve 3% à être plutôt derrière le gouvernement, ils sont 91% à le honnir.

Enfin, si 49% des sondés flamands trouvent que Charles Michel et le MR ont bien fait d’aller au gouvernement et si 23% disent le contraire, ces pourcentages sont respectivement de 34% et 49% chez les Bruxellois et de 28% et 52% chez les Wallons.

Ce sondage a été réalisé auprès de 2.898 électeurs belges entre le 16 et le 20 mars 2017. La marge d’erreur maximale est de 3% sur l’échantillon en Flandre, de 3,2% en Wallonie et à Bruxelles et de 1,8% sur l’échantillon national.