Fremault : "Nous sommes là pour travailler en attendant une majorité alternative"

Fremault : "Nous sommes là pour travailler en attendant une majorité alternative"
©belga
BELGA

"Nous sommes là pour travailler dans l'intérêt général en attendant la constitution d'une majorité alternative et pour faire fonctionner les institutions, a affirmé jeudi la ministre bruxelloise cdH Céline Fremault, à son arrivée au siège du gouvernement bruxellois réuni depuis le milieu de la matinée. Après l'annonce par son président de parti Benoît Lutgen de ne plus vouloir gouverner avec les socialistes trop empêtrés à ses yeux dans les affaires, la ministre cdH était attendue de pied ferme par ses collègues pour apporter une clarification sur sa situation au sein du gouvernement régional.

Le bureau élargi du parlement bruxellois veut aussi voir clair dans la position du cdH pur fixer son agenda des jours à venir.

De leur côté, les trois représentants flamands du gouvernement bruxellois, Guy Vanhengel (Open Vld), Pascal Smet (sp.a) et Bianca Debaets (CD&V) sont arrivés ensemble, dans le même véhicule au BIP, le siège officiel du gouvernement bruxellois. Pour eux, le gouvernement bruxellois doit pouvoir continuer son travail.

Les trois chefs de file néerlandophone ont également fait valoir qu'ils avaient des propositions à mettre en avant en matière de gouvernance.