LA N-VA devant le CDH à Bruxelles selon un dernier sondage

LA N-VA devant le CDH à Bruxelles selon un dernier sondage
©MONTAGE LLB
Rédaction en ligne avec BdO

D’où viendra le salut ? A deux ans des élections, la situation du CDH est de plus en plus intenable. Selon le sondage Ipsos – Le Soir – RTL – VTM et Het Laatste Nieuws publié ce week-end, les Humanistes atteignent tout juste le seuil électoral, c’est-à-dire 5 % dans la capitale. A Bruxelles, même la N-VA avec plus de 6 % fait mieux que le CDH. En tête du classement, le PS repasse quant à lui devant le MR qui se tasse. En Wallonie, le MR reste sur la première marche du podium avec 22 % d’intentions de vote. Le PS, avec 19,5 est juste devant le PTB qui comptabilise 18,9 %. Ecolo est lui à 11 % et le CDH se stabilise au-dessus des 8 %. En Flandre, avec près de 30 %, la N-VA assure son hégémonie. Le CD&V le suit avec… 14 % d’intentions de vote. Voici les principaux enseignements à retenir.


LA N-VA devant le CDH à Bruxelles

Selon ce sondage, le parti humaniste, à l'avant-dernière place des partis francophones, passe à peine les 5%, soit le seuil électoral. Le CDH est même dépassé par la N-VA: 6,1%.

C'est le PS (17,6%) qui est en tête dans la capitale devant un MR en baisse (16,5%), Défi (15,8%), Ecolo (12,8%) et le PTB (7,9%). Le PP ferme la marche avec 2,1%.

Du côté des personnalités les plus populaires à Bruxelles, on trouve le président de président de DéFi Olivier Maingain (43% d'opinions favorables), devant le bourgmestre socialiste de Charleroi Paul Magnette (41%) et Didier Reynders (39%) .


PS et PTB quasiment à égalité en Wallonie

En Wallonie, c'est le MR qui est en tête des intentions de vote (22,1%). Derrière, le PS (19,5%) et le PTB (18,9%) sont au coude à coude. Ecolo obtient 11% des intentions de vote, le CDH (8,3%) alors que DéFi passe le seuil électoral (6,5%) contrairement au PP (4,3%). 

En ce qui concerne les personnalités politiques préférées des Wallons, c'est le même trio qu'à Bruxelles mais dans un autre ordre. Paul Magnette est en tête avec 42% d'opinions favorables devant Olivier Maingain (39%) et Didier Reynders (33%).


La N-VA toujours en tête en Flandre

Dans le Nord du pays, la N-VA continue de truster la tête (29,5%) devant le CD&V (14,1%), Groen (13,2 %), le VLD (12,2 %) et le SP.A (10,9 %). Le Vlaams Belang est en progression (7,9% à 10,4%).

En Flandre, Bart De Wever (58% d'opinions favorables) est la personnalité préférée devant Theo Francken (57%) et le Premier ministre MR Charles Michel (56%).


Méthodologie: 2.546 personnes de 18 ans et plus ont répondu en ligne à ce sondage entre le 27 novembre au 4 décembre 2017 (999 en Wallonie, 995 en Flandre et 552 dans la Région Bruxelles-Capitale). La marge d’erreur maximale, pour un pourcentage de 50 % et un taux de confiance de 95 % est de +- 3,1 en Wallonie, +- 3,1 en Flandre et de +- – 4,2 à Bruxelles.